ACTUALITÉS

Migrants soudanais
Le rapport du CGRA ne blanchit pas Theo Francken !
Le mercredi 7 mars 2018

Depuis fin 2017, l’accord conclu entre le secrétaire d’Etat à la Migration, Theo Francken, et l’ambassadeur du Soudan avait fait beaucoup de bruit. Grâce à la vigilance du président de DéFI, Olivier Maingain, on découvrait qu’une délégation de représentants soudanais, parmi laquelle des agents des services secrets, avait été autorisée à venir sur le territoire belge pour identifier les migrants originaires de ce pays.

 

Or, la problématique est loin d’être résolue, puisque le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA) a établi un rapport, dénonçant des risques de non-respect de l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’homme.

 

Ainsi, Olivier Maingain a rappelé à l’ordre le secrétaire d’Etat Francken sur cette collaboration douteuse et sur sa complicité. En effet, le rapport du CGRA n’a pas blanchi Theo Francken, puisque l’organisme annonce la poursuite de ses investigations, afin de statuer définitivement sur les risques de non-respect de l’article 3.

 

Alors que les personnes susceptibles de faire l’objet d’un rapatriement ont été entendues pour être identifiées par les représentants du régime soudanais, il est moralement et juridiquement inconcevable de renvoyer des individus dans leur pays s’ils courent le risque d’y être torturés. Il s’agit donc d’une violation du droit international couvert par le secrétaire d’Etat Francken.

 

Pour DéFI et son président, Olivier Maingain, les droits fondamentaux sont inaliénables et leur respect essentiel en démocratie. Aucun homme ne peut être soumis à des violences physiques et morales.

 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Interview : Sophie de Vos prête à relever les défis d’Auderghem !
Interview Sophie de Vos prête à relever les défis d’Auderghem !
Crise gouvernementale : DéFI ne votera pas de motion de méfiance avec la N-VA
Crise gouvernementale DéFI ne votera pas de motion de méfiance avec la N-VA
Interview : Pour DéFI, le gouvernement « orange bleu » doit demander la confiance au Parlement !
Interview Pour DéFI, le gouvernement "orange bleu" doit demander la confiance au Parlement !
Reconnaissance du foetus et de l’enfant sans vie : NON à une remise en cause des droits des femmes et du droit à l’IVG !
Reconnaissance du foetus et de l’enfant sans vie NON à une remise en cause des droits des femmes et du droit à l'IVG !