ACTUALITÉS

Mauvaise qualité de l’air
Les élèves de 2 écoles sur 3 sont touchés
Le vendredi 16 mars 2018

Ce vendredi 16 mars en séance plénière du parlement bruxellois, Joëlle Maison, députée bruxelloise DéFI, est intervenue sur le problème de la qualité de l’air dans les écoles.

 

En effet, le 14 mars 2018, Greenpeace a publié une enquête relative à la mauvaise qualité de l’air dans les écoles belges. Sur les 222 écoles participant à cette enquête, 17% se situent en Région bruxelloise. Bien que l’ONG se refuse à publier les résultats détaillés obtenus par école afin de ne pas établir un classement péjoratif, la conclusion de cette enquête nous apprend que la qualité de l’air serait mauvaise dans 2 écoles sur 3. En d’autres termes, la qualité de l’air extérieur est médiocre, inacceptable ou mauvaise dans 61 % des écoles ayant fait l’objet de cette étude !

 

Joëlle Maison tire la sonnette d’alarme : « Ces chiffres sont préoccupants car les enfants sont particulièrement vulnérables et sensibles aux effets néfastes de la pollution de l’air.« 

 

Et d’ajouter : « Au regard des chiffres avancés par Greenpeace, il me semble en tout cas urgent de prendre des mesures et d’en tirer les enseignements afin de garantir une qualité de l’air saine dans les cours de récréation des écoles bruxelloises. »

 

DéFI reste attentif à ce que les délais de la mise en œuvre de la Zone de basses émissions à Bruxelles soient effectivement respectés. Il est important que communes et Région coordonnent leurs efforts en vue de diminuer la pollution atmosphérique !

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
10 ans du Centre Malou : « Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent »
Woluwe-Saint-Lambert 10 ans du Centre Malou : "Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent"
Alain Kestemont : « Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone »
Communales, un an après : Anderlecht Alain Kestemont : "Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone"
Patrick Pynnaert : « On ne respecte pas la mémoire »
Fort de Cognelée Patrick Pynnaert : "On ne respecte pas la mémoire"
Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier
Présidence de DéFI Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier