ACTUALITÉS

Logement
La lutte contre les marchands de sommeil doit devenir un enjeu régional !
Le jeudi 17 mai 2018

Au parlement bruxellois, Bernard Clerfayt, député bruxellois DéFI, a interpellé le gouvernement régional au sujet de la lutte contre l’insalubrité et interpellera prochainement au sujet du mal-logement. Pour le député DéFI, ces deux problématiques montrent l’enjeu régional que représente l’expansion des marchands de sommeil.

 

À Bruxelles, le nombre de marchands de sommeil prend des proportions inquiétantes. Des centaines voire des milliers de logements insalubres sont mis en location par des propriétaires auprès de personnes en situation de précarité, toutes communes confondues. Cela n’est pas sans impact sur leur qualité de vie, sur l’éducation de leur(s) enfant(s), sur leur capacité à chercher un emploi ou encore sur la dégradation des conditions de logement de ces familles.

 

Depuis 2015, Bernard Clerfayt lutte contre ce phénomène dans sa commune, Schaerbeek, avec la mise en place du projet pilote «ILHO» (Investigation logement – Huisvesting onderzoekse). D’autres communes telles qu’Anderlecht, Molenbeek ou encore Bruxelles-Ville réalisent un travail similaire contre l’augmentation des propriétaires véreux. «Le phénomène des marchands de sommeil est souvent sous-estimé par les autorités publiques de par son invisibilité. Cependant, c’est une vraie cause régionale, car c’est la crise régionale du logement qui est à l’origine de ces dérives», déclare le député DéFI.

En effet, laisser les communes gérer ce fléau seules ne fera que dégrader la situation des quartiers bruxellois touchés. Le député amarante insiste, «chasser les problèmes d’une commune ne fera que les faire s’établir dans la commune voisine !»

Afin d’empêcher le développement de ces pratiques frauduleuses à Bruxelles, Bernard Clerfayt a interpellé le gouvernement régional ce jeudi 17 mai, en commission du Logement au parlement bruxellois. Le député DéFI réitèrera son intérêt pour la lutte contre les marchands de sommeil en interpellant prochainement au sujet du mal-logement.

 

Enfin, au travers de ses interpellations, Bernard Clerfayt soutient d’une part, les contrôles de la salubrité des logements par la DIRL (Direction de l’inspection régionale du logement) et d’autre part, le renforcement des contrôles d’urbanisme, afin de détecter plus facilement les marchands de sommeil.

Dans la presse :

La Libre Belgique

La Dernière heure

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Droits des femmes : Fatoumata Sidibé propose de féminiser l’espace public
Droits des femmes Fatoumata Sidibé propose de féminiser l’espace public
Budget 2019 : Pour DéFI, l’accord gouvernemental manque d’ambition !
Budget 2019 Pour DéFI, l’accord gouvernemental manque d'ambition !
Crainhem : DéFI présentera une liste de rassemblement francophone
Crainhem DéFI présentera une liste de rassemblement francophone
L’interopérabilité entre les sociétés de transports publics : Du constat d’échec et de gaspillage d’argent public aux perspectives d’avenir
L'interopérabilité entre les sociétés de transports publics Du constat d’échec et de gaspillage d’argent public aux perspectives d’avenir