Mobilité
L’inscription de l’extension du parking de dissuasion « Stalle » dans le cadre d’un projet urbain ambitieux.
Le lundi 15 janvier 2018

Dans la perspective d’une diminution du nombre de voitures en ville au profit des transports collectifs, le gouvernement bruxellois a prévu de déployer des parkings de transit qui contiendraient plus de 10.000 emplacements à l’échelle de la Région.

Le projet d’extension du parking Stalle, qui comporte actuellement 383 places et en compterait 1.134 est souhaité par Bruxelles Mobilité et s’inscrit dans une volonté des autorités de la Région bruxelloise de répondre aux enjeux de mobilité, d’aménagement du territoire et de qualité de l’air.

La demande de permis qui concerne la construction d’un bâtiment de 5 étages a obtenu l’avis favorable de la commission de concertation en date du 27 novembre 2017.

Le projet consiste à donner au futur bâtiment, une fonction principale, voire exclusive, de parking de transit dont l’accès serait réservé uniquement aux détenteurs d’une carte Mobib.

Aujourd’hui, le parking existant est principalement utilisé par les élèves et professeurs du centre de formation PME, l’EFP et aussi le soir, lors d’évènements organisés par Nemo 33 ou à l’occasion des départs en classe de neige d’élèves d’écoles uccloises.

Peu de navetteurs l’utilisent actuellement, et ceci qui pose la question de savoir quel sera le taux d’utilisation effectif du futur site comme véritable parking de dissuasion, a fortiori si celui-ci devient payant.
Une enquête de mobilité réalisée auprès des 5.381 auditeurs de l’EFP, par l’envoi d’un questionnaire a suscité 726 réponses, dont une soixantaine d’élèves résidant à Bruxelles. Près de 67 pourcents des participants à l’enquête déclarent utiliser la voiture pour se rendre au centre de formation. Une part importante des autres participants utilise les transports en commun, tandis qu’une proportion marginale s’y rend à pied ou à vélo.

La transformation du parking Stalle en véritable parking de transit nécessitera, s’il échet, de mener, au sein de l’EFP, une vaste campagne d’information et de sensibilisation à l’utilisation des transports collectifs ou à la mobilité douce, tant lors des travaux, qu’au moment où le parking sera opérationnel, ce pour éviter un report important du parking dans les rues avoisinantes.

Egalement, il convient de relever que les directions de l’EFP et de Syntra Brussel ont mené un travail conjoint visant à formuler des propositions visant à l’organisation d’une meilleure interaction entre le projet de parking et la rénovation de leurs bâtiments respectifs. L’EFP et Syntra Brussel proposent, dans ce cadre, d’élaborer un plan de mobilité avec comme objectif central, la promotion des alternatives à la voiture.

Enfin, ces deux opérateurs proposent également une interaction avec d’autres opérateurs de type public, avec des projets tels qu’une infrastructure de toiture verte comme lieu de formation et de pratique professionnelle en matière d’horticulture alternative (à développer notamment avec la Commune d’Uccle et l’école secondaire spécialisée ICPP qui comprend une section horticulture) ou la réalisation d’un centre de mobilité urbaine dans lequel des espaces pour la mécanique seraient complétés par des espaces dédiés aux nouvelles technologies autour de sources d’énergie alternatives, telles que l’électricité ou les voitures hybrides.

Dans ces perspectives, il conviendrait de réserver des espaces pour un tel centre de formation.

Monsieur le Ministre, voici mes questions :

  • Comment comptez-vous inciter les automobilistes à utiliser ce parking de transit alors qu’aujourd’hui, en dépit des embouteillages, ceux-ci n’utilisent pas le parking de dissuasion existant et préfèrent s’engager dans des voies résidentielles ?
  • Pensez-vous que votre objectif est conciliable avec le fait que le parking serait payant ?
  • Estimez-vous, comme moi, qu’il est intéressant d’entamer une collaboration avec l’EFP, Syntra et d’autres opérateurs publics, en vue d’avancer sur un projet urbain plus large que la simple construction d’un parking de dissuasion ?

Découvrez : 

Le compte rendu des débats

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Le lancement le 21 mars 2019 d’une monnaie locale dénommée la ‘Zinne’
Affaires générales Le lancement le 21 mars 2019 d'une monnaie locale dénommée la 'Zinne'
La vétusté du moteur de recherche des offres d’emplois du site Internet d’Actiris et l’absence de recherche géographique et territoriale
Emploi La vétusté du moteur de recherche des offres d’emplois du site Internet d’Actiris et l’absence de recherche géographique et territoriale
La mise en œuvre de l’ordonnance relative à l’obligation d’engager des personnes handicapées dans les administrations des pouvoirs locaux
Handicap La mise en œuvre de l’ordonnance relative à l'obligation d'engager des personnes handicapées dans les administrations des pouvoirs locaux
Survol : Etude d’incidence imposée par la Justice et relation avec le Fédéral
Environnement Survol : Etude d’incidence imposée par la Justice et relation avec le Fédéral