ACTUALITÉS

Province du Luxembourg
Libramont enclenche son plan d’action sur la stérilisation des chats
Le mardi 9 mars 2021

La Commune de Libramont-Chevigny présentait son plan d’action en faveur du bien-être animal à la fin de l’année 2020. « Le bien-être animal constitue une préoccupation grandissante au sein de la société. Le Collège communal s’est donc doté d’un plan d’action en la matière » , explique Jonathan Martin, échevin du bien-être animal.

DéFI lance son plan d’action sur la stérilisation des chats

Certaines campagnes initiées en 2020 viennent d’être lancées en 2021. Une nouvelle organisation se met aussi en place pour encore mieux gérer les choses. « Une des premières actions est la stérilisation des chats », explique l’échevin du Bien-être animal Jonathan Martin. Ce plan d’action vise à améliorer le bien-être des chats et à limiter leurs reproductions sur le territoire. Ce sont 25 chats errants qui ont été stérilisés pour le dernier quadrimestre 2020. Ces derniers ont ensuite été relâchés sur le lieu de leur capture ou gardés en refuge en vue d’une adoption.Mais le plan d’action de la commune ne s’arrête pas là. Elle a également décidé d’intégrer un volet social à sa politique en matière de bien-être animal. C’est ainsi qu’un régime d’aides permettant aux plus fragilisés de faire toiletter leur chien et/ou stériliser leur chat domestique a été mis en place dès la fin de l’année 2020. « Suite aux mesures sanitaires, cette dynamique a quelque peu été freinée. Certaines demandes ont pu néanmoins être satisfaites. Nous avons interrompu la campagne le 31 décembre et il y avait encore des sollicitations. Ces campagnes ont donc aussi été relancées », précise Jonathan Martin.

Un référent en matière de bien-être animal

Des éléments organisationnels sont aussi venus compléter le dispositif communal. « Le collège a désigné un référent en matière de bien-être animal au sein de l’administration communale, explique Jonathan Martin. Cet agent sera le point de contact pour les citoyens. »Le collège a, en outre, décidé de mettre en place une concertation entre les différents acteurs concernés par la problématique du bien-être animal en vue d’une gestion coordonnée. Ce groupe travaillera notamment sur la question de la négligence et de la maltraitance. « C’est un problème auquel il faut être attentif car les signalements se multiplient », conclut l’échevin.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Carte blanche : « Plan taxi : sortons de l’impasse par le haut « 
Région bruxelloise Carte blanche : "Plan taxi : sortons de l’impasse par le haut "
Abattage rituel : “Comme ministre du Bien-être animal, je ne peux pas ne pas mettre ce dossier sur la table du gouvernement”
Interviews Abattage rituel : “Comme ministre du Bien-être animal, je ne peux pas ne pas mettre ce dossier sur la table du gouvernement”
Il faut renforcer la cybersécurité de nos hôpitaux bruxellois
Région bruxelloise Il faut renforcer la cybersécurité de nos hôpitaux bruxellois
François De Smet : “J’arrive 5 minutes avant le début de la plénière parce que j’aime ce calme avant la tempête”
Podcast François De Smet : “J’arrive 5 minutes avant le début de la plénière parce que j’aime ce calme avant la tempête”