ACTUALITÉS

Luxembourg
Libramont-Chevigny s'engage aussi en faveur du service citoyen
Service citoyen
Le vendredi 10 janvier 2020

Comme Woluwe-Saint-Pierre, Woluwe-Saint-Lambert et Grez-Doiceau, le conseil communal de Libramont-Chevigny s’est engagé, grâce à DéFI, en faveur du service citoyen. 

Une nouvelle dynamique participative

Cette semaine, c’est sur proposition de l’échevin de la participation citoyenne Jonathan Martin que le Conseil communal de Libramont-Chevigny s’est engagé en faveur du service citoyen à travers le vote – à l’unanimité – d’une motion. Un engagement moral, mais aussi des actions concrètes pour développer le service au départ de la commune. « Bien souvent, quand la commune s’engage dans ce type de démarche, elle le fait en réponse à une sollicitation. Dans le cas du service citoyen, c’est nous qui avons fait le premier pas. La nouvelle majorité s’étant résolument inscrite dans une dynamique participative, nous étions en recherche d’un programme qui puisse faire écho à cette ambition. Le responsable de la plateforme du service citoyen a d’ailleurs été agréablement surpris par notre proactivité« .

6 mois de missions d’intérêt général

Le service citoyen est parfois méconnu du grand public et de son public cible, les jeunes de 18 à 25 ans. Jonathan Martin explique « le service citoyen est l’opportunité offerte aux jeunes de consacrer 6 mois de leur vie à une expérience mêlant l’acquisition de compétences, des missions d’intérêt général ainsi qu’un brassage social et culturel. C’est aussi l’occasion pour eux de prendre le temps de réfléchir à leur avenir, à leur place dans la société. Concrètement, les jeunes qui prennent part au service citoyen sont amenés à intégrer une structure associative voire institutionnelle pour travailler sur des projets en lien avec l’aide aux personnes, l’environnement, la culture ou encore le sport. Pour cela, ils perçoivent une petite indemnité, sont couverts par une assurance et bénéficient d’une intervention dans leurs frais de déplacement. Le tout pris en charge par la plateforme« 

Un rôle de facilitateur pour la commune

« Au-delà de l’engagement moral, la Commune a le souhait de montrer l’exemple et de jouer un rôle de facilitateur pour que le projet puisse s’enraciner sur le territoire communal. D’abord, nous comptons promouvoir le service citoyen auprès de nos jeunes via nos canaux de communication classiques. Ensuite, nous entendons nous appuyer sur la concertation avec les jeunes libramontois mise en place par l’échevin de la jeunesse via le projet « ça bouge dans notre commune ». Enfin, des contacts avec les écoles secondaire et la HERS seront pris afin de leur proposer des séances d’information avec, pourquoi pas, un partage d’expérience. Des jeunes qui parlent à des jeunes, ça passe encore mieux« 

Accueillir des jeunes à Libramont

S’il faut pouvoir développer la demande en suscitant l’intérêt du public cible, il est aussi primordial de créer une offre en adéquation avec la philosophie du projet. 

« L’autre volet de notre engagement, c’est de permettre l’accueil de jeunes dans des institutions ou associations implantées à Libramont. A mon sens, la Commune doit d’abord commencer par montrer l’exemple et accueillir dans ses services l’un ou l’autre jeune. Les missions du CPAS se prêtent assez bien à une telle expérience, mais l’accès à la Culture peut également constituer un bel enjeu à appréhender. Tout cela doit encore être discuté en Collège. En tant qu’échevin de la vie associative, je compte aussi prendre mon bâton de pèlerin et aller convaincre l’associatif local de se lancer dans l’aventure« , poursuit Jonathan Martin. 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
RÉGION BRUXELLOISE DéFI regrette que le parcours d’accueil des primo-arrivants ne soit toujours pas d’application
Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
élections internes Débat à Namur pour la présidence wallonne et présentation du programme pour le secrétariat général
« Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé »
fermeture de maternités "Il est inacceptable que les maternités fassent les frais des économies imposées au secteur des soins de santé"
“Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”
Fédéral “Le peuple serait furieux si nous devions revoter et il aurait raison !”