ACTUALITÉS

Education
L’harmonisation, la valorisation et la reconnaissance de la formation en alternance
Le mardi 24 novembre 2015

Le gouvernement de la fédération Wallonie-Bruxelles et le collège du gouvernement francophone bruxellois ont adopté, en mai dernier, le Contrat commun d’alternance qui a permis l’instauration d’un statut unique du jeune suivant une formation en alternance.

Ce nouveau statut unique répondait à des demandes de mise sur égalité des apprenants et de meilleure lisibilité pour les entreprises. Une telle réforme était attendue depuis plusieurs années, pour remplacer la Convention d’Insertion Socio-Professionnelle (CISP) des CEFA et le contrat d’apprentissage de la formation des petites et moyennes entreprises.

A Bruxelles spécifiquement, les opérateurs d’alternance francophones formaient en 2014 1.343 jeunes dans les 5 centres d’éducation et de formation en alternance (CEFA); 742 apprentis, dont 729 de moins de 25 ans ; 4.616 candidats chefs d’entreprises qui apprennent aussi un métier, dont 2.319 de moins de 25 ans.

En visitant récemment l’Espace formation PME à Bruxelles (EFP), je me suis rendu compte que le contrat unique ne couvre qu’une partie du champ de l’harmonisation requise.

La formation professionnelle en alternance actuelle à l’EFP est un outil performant, entré dans une nouvelle dynamique. Nous devons mieux la faire connaître, mieux orienter et accompagner les personnes désireuses de telles formations en alternance de qualité.

Nous devons aussi assurer la valorisation des diplômes décernés en contribuant à leur reconnaissance dans le secteur public et à la mise en place de passerelles vers d’autres dispositifs de certification (cess, cq6, bachelier).

 

Madame la Ministre, voici mes questions :

 1. Quelles sont les passerelles existantes vers d’autres dispositifs de certification, et le nombre d’auditeurs empruntant ces passerelles actuellement?

2. Quels sont les partenariats existants de l’EFP avec les écoles secondaires, le nombre d’élèves inscrits, les modalités d’évaluation ou de valorisation des « essais métiers » auxquels ces derniers participent ?

3. Les centres PMS développement des activités au bénéfice des élèves fréquentant les Centres d’Education et de Formation en Alternance (CEFA), ainsi que de leur famille. Qu’en est-il d’activités pour les élèves de l’EFP ?

4. Quelles sont vos propositions pour valoriser les diplômes décernés par l’EFP ? Des négociations sont-elles en cours pour leur reconnaissance dans le secteur public ?

5. Où en le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans l’implémentation progressive d’une certification, pour la formation professionnelle de l’IFAPME et du SFPME avec, comme perspective, des effets de droit équivalents à ceux liés aux certifications délivrées par la Fédération Wallonie-Bruxelles ?

6. Comment est favorisée la conclusion de conventions permettant des passerelles automatiques entre les parcours réalisés chez les opérateurs de l’alternance avec l’enseignement supérieur ?

7. Quelles sont les initiatives prises par le Gouvernement pour sensibiliser les acteurs socio-économiques à l’accueil de stagiaires en apprentissage ?

 

Découvrez :

Le compte rendu des débats

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Pour Olivier Maingain, voter DéFI est voter pour une société clairement plus juste, apaisée et rassembleuse
élections 2019 Pour Olivier Maingain, voter DéFI est voter pour une société clairement plus juste, apaisée et rassembleuse
Votez DéFI, c’est voter #CeQuiEstJuste pour tous !
#CeQuiEstJuste Votez DéFI, c'est voter #CeQuiEstJuste pour tous !
Bernard Clerfayt est le candidat préféré des Bruxellois à la ministre-présidence de la Région
élections 2019 Bernard Clerfayt est le candidat préféré des Bruxellois à la ministre-présidence de la Région
Pour DéFI, la justice n’est pas un luxe mais un bien de première nécessite !
Hainaut Pour DéFI, la justice n'est pas un luxe mais un bien de première nécessite !