ACTUALITÉS

covid-19
"Le rôle des vétérinaires dans la société n’est pas assez reconnu. Ils ne se contentent pas de soigner les chiens ou les chats"
Le lundi 22 février 2021

Le rôle des vétérinaires est essentiel pour la santé animale mais aussi pour les êtres humains : si le risque de transmission par l’animal est quasi-nul, leur mission les met toutefois en première ligne.

Vétérinaire et député bruxellois DéFI, Jonathan de Patoul s’étonne que les vétérinaires ne soient pas repris dans la liste des professionnels d’aide et de soins de santé de première ligne.

« Les vétérinaires ont un rôle primordial de première ligne et une obligation de continuité de soins. Comme les médecins et le personnel infirmier, ils connaissent les urgences et les gardes de nuit. Leur rôle est évident pour la santé animale mais évidemment également pour la santé mentale des propriétaires d’animaux, spécialement en cette période compliquée », rappelle Jonathan de Patoul.

Interrogé ce lundi 22 février par La DH, Il tient également à souligner le rôle essentiel des vétérinaires agréés pour assurer la sécurité alimentaire et la santé publique. La continuité des missions officielles des vétérinaires agréés est donc primordiale. La surveillance et la notification de suspicion de maladies à notification obligatoire restent une priorité absolue.

Il estime aussi que les vétérinaires ont tout autant leur rôle à jouer que les médecins dans la gestion de cette pandémie dont l’origine du virus est animale. Certains pays comme l’Allemagne ou la Chine ont d’ailleurs déjà fait le choix d’intégrer un vétérinaire à la réflexion sur le Covid-19. 

Si le risque de transmission du virus des animaux de compagnie à l’homme est négligeable par rapport au risque de transmission par contact direct entre êtres humains, les vétérinaires n’en sont pas moins en contact avec des personnes de tout âge.

A l’avenir, 75% des maladies infectieuses émergentes chez l’homme pourraient être transmises par les animaux. Il faut une vision globale à long terme car il y aura probablement d’autres épidémies dans le futur. 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
« Si on réduit la place de la voiture, Uber est un complément indispensable pour la mobilité »
Région bruxelloise "Si on réduit la place de la voiture, Uber est un complément indispensable pour la mobilité"
Une Belgique fédérale 2+2 = Bruxelles sous tutelle
CONSTITUTION Une Belgique fédérale 2+2 = Bruxelles sous tutelle
« Pour réussir la politique régionale de stationnement, il faut évaluer le dispositif en place et s’appuyer sur l’expertise des communes »
Région bruxelloise "Pour réussir la politique régionale de stationnement, il faut évaluer le dispositif en place et s’appuyer sur l’expertise des communes"
Les usagers faibles, une priorité pour Sophie de Vos
Auderghem Les usagers faibles, une priorité pour Sophie de Vos