ACTUALITÉS

Initiatives locales
Les propositions des communes pour une mobilité accessible
Le vendredi 30 avril 2021

Pour la journée de la mobilité ce 30 avril, les communes wallonnes et bruxelloises mettent en avant leurs initiatives locales pour améliorer la mobilité.

Une prime jusqu’à 1750 € à Woluwe-Saint-Lambert

Woluwe-Saint-Lambert possède une prime communale unique à Bruxelles : jusqu’à 1750 € pour les personnes/les ménages qui renoncent à l’usage d’une voiture. Cette prime, mise en place en 2019, a permis à la commune bruxelloise d’obtenir le prix de la Dernière Heure en matière de mobilité et d’environnement, l’année suivante.

Cette prime s’ajoute à celle de la Région bruxelloise, qui depuis 2006, prévoit un pack mobilité pour les personnes qui abandonnent leur voiture et peuvent bénéficier d’un abonnement d’un an pour une voiture partagée et un abonnement STIB ou un chèque vélo de 500 €.

Pour Gregory Matgen, échevin de la Mobilité à Woluwe-Saint-Lambert : “Nous souhaitons encourager les familles qui s’installent à Woluwe-Saint-Lambert en les aidant, par exemple, à acheter un vélo électrique. Nous voulons aussi réduire la pression automobile en rue, au niveau du stationnement ou même de la circulation dans la commune.

A Charleroi, notre conseiller se bat contre les inégalités provoquées par les scan cars

A Charleroi, une Scan car permet de vérifier que les automobilistes ont bien payé leur parcmètre et/ou sont bien garés. Elle ne fait néanmoins pas la différence avec un automobiliste qui possède une carte handicapée, ce qui lui permet à certains endroits de ne pas payer. Ces usagers de la route reçoivent alors une amende qu’ils peuvent contester. Des démarches supplémentaires qui discriminent ces personnes. Le conseiller communal de Charleroi, Jean-Noël Gillard, se bat pour éviter ces inégalités, il explique : “Les Scan Cars devraient dans la plupart des cas pouvoir visualiser les cartes PMR déposées derrière le pare-brise. Les images devraient ensuite pouvoir être transmises à un desk force qui les analyse sur écran. Pour les cas douteux, les parcours du véhicule scanneur devraient être complétés par un contrôle humain effectué par un suiveur qui vérifie la situation du véhicule concerné.

Ensuite, la vérification de la validité de la carte devrait s’effectuer sur la page internet créée à cette fin par le SPF Sécurité sociale qui permet, par la simple introduction du numéro de la carte, d’obtenir la confirmation de sa validité.

Des silhouette réfléchissantes aux abords des écoles à Auderghem

En février 2021, la commune d’Auderghem a mis en place un système de silhouette réfléchissante aux abords des écoles communales. Initialement, ce sont des grands crayons jaunes qui indiquent aux automobilistes qu’ils sont proches d’une école. Ces crayons sont remplacés actuellement par des bonhommes de la taille d’un enfant. Cette nouvelle silhouette réfléchissante rentre dans des initiatives de prévention. Pour l’échevine de la mobilité, Sophie de Vos, ce nouveau dispositif est visible de jour comme de nuit : “La silhouette est moderne et jolie au niveau du design. C’est aussi solide puisque c’est de l’acier. De plus, c’est rétroréfléchissant dans le noir et c’est fluorescent et donc visible la journée”

Le célèbre crayon jaune a changé de forme et il y a une raison : “Le totem a la taille d’un enfant et sa silhouette. Par un réflexe psychologique, l’automobiliste ne va pas réfléchir et freiner, c’est émotionnel” souligne l’échevine. 

Et ce n’est pas tout, depuis juin 2020, la commune d’Auderghem travaille à de nouvelles politiques pour une mobilité douce. Suite à la crise sanitaire, toutes les communes se réinventent. C’est le cas d’Auderghem qui a profité du premier confinement pour instaurer des zones de rencontre, des pistes cyclables supplémentaires ainsi que la fermeture de parcs et du bois de la Cambre aux automobilistes. Dans une réflexion à plus long terme, la commune souhaite émettre un véritable diagnostic “mobilité douce” et trouver des solutions profitant à tous en partant de l’usager le plus faible jusqu’au moins faible.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
“De nombreux établissements ne possèdent pas de terrasses et si c’est le cas, les recettes potentielles ne seront pas suffisantes”
Région bruxelloise “De nombreux établissements ne possèdent pas de terrasses et si c’est le cas, les recettes potentielles ne seront pas suffisantes”
“Sauf cas extrême, l’intérêt de l’enfant est de vivre avec ses parents”
Fédération Wallonie-Bruxelles “Sauf cas extrême, l’intérêt de l’enfant est de vivre avec ses parents”
Former les puéricultrices à la détection des violences sexuelles chez les enfants
Fédération Wallonie-Bruxelles Former les puéricultrices à la détection des violences sexuelles chez les enfants
“Il est urgent de dépénaliser totalement l’avortement en Belgique”
IVG “Il est urgent de dépénaliser totalement l’avortement en Belgique”