ACTUALITÉS

Mobilité
Les FDF wallons à Liege Airport pour défendre le secteur face aux mesures fédérales
Le vendredi 4 septembre 2015

Les FDF wallons étaient présents aujourd’hui à Liège Airport pour marquer leur soutien au pôle d’attraction liégeois et dénoncer les décisions prises par Jacqueline Galant, ministre fédérale de la mobilité, incapable de défendre les intérêts de la Wallonie. La date ne fut pas choisie au hasard puisque ce matin même se tenait l’inauguration du zoning industriel jouxtant l’aéroport.

En effet, l’impuissance et l’immobilisme des politiques fédérales menacent le développement économique de Liege Airport et des aéroports wallons de manière générale. De la baisse des subsides à l’abandon du projet de gare à l’aéroport de Charleroi, en passant par l’ouverture de lignes concurrentes à Zaventem, les exemples ne manquent pas.

En présence de la télévision locale RTC Télé Liège et du quotidien Le Soir , les militants amarantes ont donc voulu marquer leur soutien au secteur aéroportuaire en défendant une vision cohérente et intégrée des deux aéroports wallons pour leur permettre de faire jeu égal avec Zaventem. Celle-ci passe inévitablement par la protection du secteur du fret à Liege Airport et par le développement de l’accueil des passagers à l’aéroport de Charleroi.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
10 ans du Centre Malou : « Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent »
Woluwe-Saint-Lambert 10 ans du Centre Malou : "Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent"
Alain Kestemont : « Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone »
Communales, un an après : Anderlecht Alain Kestemont : "Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone"
Patrick Pynnaert : « On ne respecte pas la mémoire »
Fort de Cognelée Patrick Pynnaert : "On ne respecte pas la mémoire"
Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier
Présidence de DéFI Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier