ACTUALITÉS

après-crise
Les communes doivent être au cœur du redéploiement économique
Le mardi 12 mai 2020

DéFI dépose dans tous les communes où il est présent à Bruxelles comme en Wallonie une motion relative à la solidarité économique et sociale pour l’après-crise sanitaire. Les communes sont essentielles, elles l’ont montré depuis le début de la crise : elles doivent être les premières à bénéficier des fonds européens. Sous l’impulsion du groupe DéFI, la ville de Bruxelles a voté cette motion ce lundi 11 mai.

Au contraire du retard pris par le gouvernement fédéral pour soutenir les acteurs économiques de proximité, les communes apportent à ces acteurs une réponse appropriée depuis le début de la crise.  Pour DéFI, défenseur de l’institution communale, il est important de garantir aux communes une participation au processus de redéploiement économique aux côtés des Régions et du fédéral, notamment par l’apport des fonds européens qui devra par conséquent leur être réservé pour faciliter ce redéploiement.

« Les communes sont le premier levier de l’investissement public pour le redéploiement économique, social et durable, notamment par le biais des aides européennes. Ainsi, la plus grande partie des investissements dans les équipements collectifs se font depuis les communes », rappelle Michaël Vossaert, président de DéFI Bruxelles, porteur de cette motion, avec les présidents de DéFI Wallonie et DéFI Périphérie.

C’est pourquoi DéFI a déposé dans tous les communes où il siège à Bruxelles comme en Wallonie ou en Flandre (périphérie) une motion de relance économique en quatre points :

  • Investir les moyens issus des emprunts européens vers les équipements collectifs, dans le respect des exigences de la transition environnementale et des objectifs du « Green Deal » européen ;
  • Mettre une partie substantielle de ces montants budgétaires à la disposition des pouvoirs locaux (communes, CPAS, intercommunalités, groupements ou communautés de communes…) car ceux-ci ont la capacité de mener, à bref délai, des investissements « productifs » en équipements collectifs, ou pour l’amélioration du bâti existant ou la création de logements, répondant aux exigences de la transition environnementale et aux besoins sociaux de la population ;
  • Mettre en place les instances visant à évaluer les réformes de l’Etat successives qui ont conduit à une répartition des compétences entre les niveaux de pouvoir sans toujours prendre en compte les attentes des secteurs concernés et d’associer à ces instances les représentants desdits secteurs ainsi que la société civile ;
  • Développer au niveau fédéral et régional des mesures d’accompagnement sur le long terme des secteurs économiques qui seront durablement affectés par les conséquences de la crise économique et de créer à cette fin un fonds de solidarité qui simplifiera et centralisera les différentes formes existantes de soutien à l’activité économique.
Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
« Il faut un gouvernement, maintenant, car le pire de cette crise est peut-être à venir »
université d'été "Il faut un gouvernement, maintenant, car le pire de cette crise est peut-être à venir"
« Responsabilité, solidarité, équité sont nos valeurs et notre combat est clair : revivifier la démocratie »
université d'été "Responsabilité, solidarité, équité sont nos valeurs et notre combat est clair : revivifier la démocratie"
« Ne pas tomber dans le piège belge: « C’est la faute de l’autre »»
Commission covid bruxelloise « Ne pas tomber dans le piège belge: "C'est la faute de l'autre"»
“L’objectif de DéFI, c’est de réussir à anticiper la société de demain tout en maintenant nos principes fondamentaux”
Interview “L’objectif de DéFI, c’est de réussir à anticiper la société de demain tout en maintenant nos principes fondamentaux”