ACTUALITÉS

Mobilité
Les autorités, tant fédérales que wallonnes, mettent en danger le développement de l’aéroport de Liège
Le jeudi 27 août 2015

arton11482

Après le renvoi aux oubliettes de la construction d’une gare à l’aéroport de Charleroi, la saga continue à Liège cette fois.

La ministre fédérale de la Mobilité, bien incapable de protéger les intérêts des Wallons, vient d’octroyer des droits de trafic à Ethiopan Airlines et à son partenaire DHL vers Dubai, Hong Kong et Shanghai au départ de Brussels Airport alors que ces trois destinations sont opérées par TNT Airways à Liège Airport, de quoi mettre en péril le développement de l’aéroport wallon. Il s’agit d’un véritable coup bas de la part de la ministre quand on sait que TNT Airways a joué un rôle catalyseur sur le développement des activités de Liège Airport.

En parallèle, les négociations entre le ministre wallon en charge de la politique aéroportuaire et les aéroport de Paris, détenteurs d’un quart du capital de Liège Airport, semblent échouer. Ces derniers menacent bel et bien de mettre les voiles si aucun accord concluant n’est trouvé.

Le président des FDF en Wallonie, Hugues Lannoy, s’indigne de l’attitude des politiques qui oublient clairement l’importance de soutenir cet outil économique porteur pour Liège et la Wallonie. Rappelons tout de même que Liège Airport représente pas moins de 10.000 emplois (directs et indirects) et qu’une perte de vitesse de celui-ci engendrerait de lourdes conséquences.

De son côté, le vice-­président wallon, Amaury Alexandre, ne manque pas de souligner que les nouveaux droits de trafic octroyés par la ministre Galant à Brussels Airport posent un autre problème puisqu’ils risquent à nouveau de saturer le trafic aérien à Bruxelles mais aussi en Brabant wallon.

Les FDF wallons se rendront prochainement à Liège Airport pour marquer leur soutien au pôle d’attraction liégeois et pour dénoncer les décisions prises par les ministres concernés.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI souhaite remettre l’éthique et la morale au centre du débat politique
Liège DéFI souhaite remettre l'éthique et la morale au centre du débat politique
Droits linguistiques :  DéFI gagne un nouveau combat pour la défense du régime des facilités !
Droits linguistiques DéFI gagne un nouveau combat pour la défense du régime des facilités !
Pour Olivier Maingain, voter DéFI est voter pour une société clairement plus juste, apaisée et rassembleuse
élections 2019 Pour Olivier Maingain, voter DéFI est voter pour une société clairement plus juste, apaisée et rassembleuse
DéFI est favorable à la suppression progressive des voitures-salaire et à leur remplacement par du net
mobilité DéFI est favorable à la suppression progressive des voitures-salaire et à leur remplacement par du net