Affaires intérieures
Les ambitions de la mission de facilitateur du sport
Le mardi 11 décembre 2018

Depuis la 6ème Réforme de l’Etat, notre Région est devenue compétente pour intervenir dans le financement des travaux destinés aux infrastructures sportives communales. Plus récemment, l’adoption de l’ordonnance du 31 mai 2018 relative à l’octroi de subsides aux investissements des infrastructures communales, dont la mise en œuvre prendra cours avec la publication de deux appels à projet, vise à optimaliser cette politique. A cet égard, nous pouvons lire sur le site internet de la Région que les projets subventionnés le seront sur base de critères tels que l’accessibilité aux personnes porteuses de handicap, la prise en compte de la dimension du genre, des performances énergétiques des infrastructures ou de la possibilité de réserver des créneaux horaires pour les aînés. Dans le même temps, en matière de sport, ce sont la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) et la Communauté flamande qui restent les autorités de référence à Bruxelles. Du côté francophone, la FWB, à travers l’ADEPS son administration sportive, assure :

  • La reconnaissance et le subventionnement des fédérations sportives ;
  • La gestion des fonds de subventionnement ;
  • La promotion du sport pour tous ;
  • La politique du sport de haut-niveau.

Du côté flamand, c’est l’agence Sport Vlanderen qui fait office d’administration du sport depuis 2015. En plus des missions évoquées ci-dessus, Sport Vlanderen investit dans le développement et la dissémination de la politique sportive, dans un Centre de connaissance et d’information sur le sport et le pilotage de la politique pour le secteur sportif. Malheureusement, du côté francophone, cet investissement est encore bien absent des politiques qui sont mises en place. Bien sûr, le cadastre du sport développé par notre Région en 2012 et mis à jour en 2016, rassemble des informations sur les clubs et les infrastructures sportives en Région bruxelloise afin d’identifier les manques et les besoins pour les différents territoires mais les résultats de 2016 n’ont toujours pas été communiqués… Pourtant, il est plus qu’urgent et nécessaire d’adapter l’offre en matière d’infrastructures sportives à la demande et aux besoins réels des sportifs ! Dès lors, je me réjouis d’apprendre que dans la version finalisée du PRDD, une mission de facilitateur serait à l’étude. Selon le PRDD, « cette structure aurait comme objectif en concertation avec les communautés pour ce qui les concerne, d’assurer une stratégie cohérente en matière d’infrastructures sportives ».

Monsieur le Ministre-Président, je me félicite évidemment que cette mission soit à l’étude car l’absence de concertation et de coordination affecte de nombreux sportifs dans notre Région. Beaucoup d’entre eux dénoncent d’ailleurs régulièrement le manque d’intérêt et de considération des politiques pour le sport. Que ce soit pour le sport de haut-niveau, de compétition ou récréatif, le manque d’infrastructures, les terrains inondés, les bâtiments délabrés (sans eau chaude ni chauffage), les difficultés administratives constituent autant de freins pour le développement d’une politique sportive cohérente du côté francophone. Je suis convaincu de la nécessité de construire plus de ponts entre les Régions, les Communautés, les fédérations et les spécialistes du sport afin d’investir de concert dans des infrastructures qui répondent avant tout aux besoins des sportifs.

Mes questions sont donc les suivantes :

  • Suite à l’adoption de l’ordonnance du 31 mai 2018 relative à l’octroi de subsides aux investissements des infrastructures communales, deux appels à projet ont été lancés. Quand est-il prévu qu’ils aboutissent ?
  • Pour ce qui concerne le cadastre du sport de 2016, il était annoncé que ses résultats seraient disponibles en 2018. Pourriez-vous m’indiquez quand les résultats de ce dernier seront enfin disponibles ?
  • Pour ce qui concerne la mission de facilitateur qui est à l’étude. La nouvelle configuration des missions de Sport Vlanderen constitue-t-elle une source d’inspiration ? Est-il prévu d’inclure de manière plus proactive et dynamique les fédérations, les universités et autres experts au sein par exemple, d’un Centre d’expertise en vue d’identifier les besoins en matière d’infrastructures sportives ? Avez-vous eu des contacts avec vos homologues des autres entités au sujet de la création d’une telle mission à Bruxelles ?
Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Mensualisation des factures d’eau : DéFI répond à un réel besoin social !
Mensualisation des factures d’eau DéFI répond à un réel besoin social !
La mise en place de la mensualisation du prix de l’eau
Environnement - Energie La mise en place de la mensualisation du prix de l'eau
L’inclusion des femmes dans le domaine du numérique
Emploi L’inclusion des femmes dans le domaine du numérique
Les candidatures électorales de fonctionnaires-dirigeants d’administrations et d’OIP
Affaires générales Les candidatures électorales de fonctionnaires-dirigeants d'administrations et d’OIP