Affaires sociales
Le Plan bruxellois de lutte contre la pauvreté
Le mercredi 18 juillet 2018

En matière de lutte contre la pauvreté, notre accord de gouvernement pour la commission communautaire commune met l’accent sur les services d’aide alimentaire, les services de médiation de dettes, l’accès à l’aide juridique, l’urgence sociale et le dispositif hivernal. Dans le chapitre lié à l’institutionnel, le collège réuni prévoyait la mise en place d’une plateforme de concertation sociale, à l’instar de ce qui existe en matière de santé avec la Conférence interministérielle, afin d’organiser la concertation entre la Région et les entités mono-communautaires. Il est également question de poursuivre la collaboration interinstitutionnelle et d’exécuter et de renouveler le Plan d’action bruxellois de lutte contre la pauvreté.

En vertu de l’ordonnance du 20 juillet 2006 « relative à l’élaboration du rapport sur l’état de la pauvreté dans la Région de Bruxelles-Capitale », le collège réuni se voit chargé de l’élaboration, tous les deux ans, d’un Plan d’action bruxellois de lutte contre la pauvreté. Cette élaboration doit être concertée entre entités bruxelloises et lors de la législature précédente, cette concertation s’est traduite par la conclusion d’un Protocole d’accord par lequel la plate-forme de concertation a mis sur pieds un « groupe de travail intercabinet permanent », intégré, par ailleurs, dans la CIM Social-Santé. La transversalité et la coordination des politiques sont essentielles dans ce domaine et doivent être renforcées.
En outre, il était question dans le chef de votre cabinet de prendre les contacts nécessaires en vue de l’organisation de la CIM Social-Santé et de l’intégration de l’intercabinet permanent de cette CIM.

Madame et Monsieur les Ministres, les chiffres concernant la pauvreté et la précarisation croissante des ménages en Région bruxelloise continuent de me préoccuper. Le dernier baromètre social bruxellois sur l’état de la pauvreté (2017) fait état d’un taux de risque de pauvreté ou d’exclusion sociale avoisinant les 31%. Approximativement, un tiers des Bruxellois vivent avec un revenu inférieur au seuil de risque de pauvreté. Le taux de risque de pauvreté est particulièrement élevé parmi les personnes qui vivent dans un ménage sans emploi ou avec une faible intensité de travail.

Madame et Monsieur les Ministres, mes questions sont les suivantes :

  • Qu’en est-il de la finalisation des adaptations de ce Plan de lutte contre la pauvreté ?
  • Quand pouvons-nous attendre de vous cette réforme sur les bancs du parlement ?
  • Quid au niveau des acteurs du secteur ? Avez-vous des contacts avec tous les secteurs ?
  • Pouvez-vous nous informer quant aux moyens qui seront consacrés à ce Plan ?
  • Dans ce Plan, quelles sont les mesures qui bénéficient déjà d’un financement et quels sont les dispositifs qui restent encore à financer ? Quelle est la fréquence des réunions de l’ikw permanent sur le sujet et son intégration dans la CIM Social-Santé ?

Découvrez : 

Le compte rendu des débats

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI est le parti qui présente le plus important renouvellement de ses candidats
élections 2019 DéFI est le parti qui présente le plus important renouvellement de ses candidats
DéFI plaide pour des mesures fiscales clairement plus justes
élections 2019 DéFI plaide pour des mesures fiscales clairement plus justes
Droits des femmes : les 10 mesures phares de DéFI
Droits des femmes Les 10 mesures phares de DéFI
Les résultats du 14ème rapport annuel de l’Observatoire de la santé et du social sur l’état de la pauvreté en Région bruxelloise
Affaires sociales Les résultats du 14ème rapport annuel de l’Observatoire de la santé et du social sur l’état de la pauvreté en Région bruxelloise