ACTUALITÉS

Fermeture des lieux culturels
“Le gouvernement tue l’adhésion aux mesures et la cohésion sociale en montant les secteurs les uns contre les autres”
Le jeudi 23 décembre 2021

Certes, l’arrivée du variant Omicron demande vigilance et prudence afin de ralentir sa propagation cependant, la décision prise ce mercredi 22 décembre, lors du Codeco de fermeture des lieux culturels apparaît comme une rupture de confiance envers un secteur injustement sacrifié.

Le GEMS ne recommandait pas cette mesure

Ce jeudi 23 décembre, en séance plénière à La Chambre, notre députée fédérale, Sophie Rohonyi, a interpellé le Premier ministre, Alexander de Croo sur cette décision non soutenue par le GEMS (groupe d’experts). « Cette mesure n’était pas proposée pour aujourd’hui mais pour plus tard, si la situation sanitaire venait à le justifier, et en combinaison d’autres mesures. Le gouvernement a ainsi totalement rompu la confiance de ces experts » déclare Sophie Rohonyi.

D’autant plus que cette décision est totalement injustifiée puisque les chiffres de Sciensano datés du 26 novembre dernier, une étude menée par l’Institut Pasteur ainsi qu’une étude allemande l’ont démontré : les lieux culturels ne sont pas des endroits de transmission de virus ; aucun cluster n’a été identifié dans une salle de spectacle.

La confiance est rompue !

Pour DéFI, le gouvernement fédéral a rompu la confiance du secteur de la culture, scientifiquement reconnu comme le plus sûr, mais aussi de tous les autres qui respectent depuis des mois des protocoles sanitaires très stricts ! « Vous [le gouvernement fédéral] avez aussi rompu la confiance de la population, vous félicitant même de nous offrir un Noël moins pire que celui de l’année dernière ! Pardonnez-moi mais c’est juste indécent ! Parce que cette année, nous avons la ventilation, la vaccination, le CST… Plutôt que de les mobiliser correctement, vous punissez les bons élèves ! Vous les sacrifiez même ! Plutôt que d’investir dans un label covid safe demandé depuis des mois par les experts, vous persistez dans cet effet yoyo stigmatisant et inefficace » continue notre députée.

Une société en ON/OFF

Cette continuelle mise en marche “marche/arrêt” de la société crée du chaos et fatigue les secteurs et les citoyens. Pour Sophie Rohonyi, les mesures ne peuvent être suivies si elles ne sont ni fondées, ni proportionnées : « Si le gouvernement fédéral détricote les rapports du GEMS avec un marchandage politique qui aboutit à des absurdités, comment voulez-vous que les mesures soient suivies par la population ?

Comment voulez-vous que les mesures soient respectées si les décisions du Codeco reposent plus sur un concours de popularité des secteurs que sur la science ? Depuis des mois, les experts et les secteurs demandent un baromètre et un plan ventilation. Où sont-ils ? Au lieu de ça, le gouvernement fédéral tue l’adhésion aux mesures et la cohésion sociale, en montant les secteurs les uns contre les autres, en opposant vaccinés et non-vaccinés. Pour avoir une équipe de 11 millions d’habitants comme le mentionnait M. De Croo, il ne suffit pas de le dire, il faut agir avec vision et cohérence. »

Et du côté bruxellois ?

Ce vendredi 24 décembre, c’est notre députée bruxelloise, Joëlle Maison, qui s’est également exprimée sur le sujet en séance plénière au Parlement bruxellois en y interpellant Rudy Vervoort, ministre-Président et membre du Codeco.

« Le GEMS n’a pas demandé que l’on touche à ce secteur. Quant aux scientifiques, virologues et épidémiologistes qui font désormais partie de notre quotidien depuis près de deux ans, ils se sont exprimés de façon unanime : la confiance dans le secteur culturel est très élevée ! Ils sont tout aussi unanimes pour dénoncer le fait qu’une telle décision contribue à rompre la confiance des citoyens envers le gouvernement et la cohérence des mesures adoptées.
Au sein même du monde culturel, la colère et la sidération sont totales. Toutes et tous mettent en exergue les efforts consentis pour garantir la sécurité sanitaire au sein des salles de spectacle : ventilation, contrôle des CST, jauges de 200 personnes, protocoles sanitaires rigoureusement observés. Toutes et tous rappellent le consensus scientifique à propos du fait que ces endroits ne sont pas propices à la transmission du virus, en Belgique comme à l’étranger.
»

Alors que notre ministre de l’emploi, Bernard Clerfayt, avait déjà lancé une série d’aide aux secteurs culturels, celui-ci réitère cette proposition avec une nouvelle aide au secteur culturel. Et ce, dès 2022 pour soutenir à nouveau les intermittents du spectacle.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Ouïghours : la proposition de DéFI votée au parlement bruxellois
Région bruxelloise Ouïghours : la proposition de DéFI votée au parlement bruxellois
Bien-être animal : DéFI propose des chèques vétérinaires préadoption pour lutter contre les abandons
Région bruxelloise Bien-être animal : DéFI propose des chèques vétérinaires préadoption pour lutter contre les abandons
DéFI propose aux Agences Immobilières Sociales d’étendre leur parc locatif
Logement DéFI propose aux Agences Immobilières Sociales d’étendre leur parc locatif
“A l’instar des plus grands drames judiciaires qui ont touché de jeunes enfants dans notre pays, ce drame aurait pu être évité”
Meurtre du petit Dean “A l’instar des plus grands drames judiciaires qui ont touché de jeunes enfants dans notre pays, ce drame aurait pu être évité”