ACTUALITÉS

Covid-19
“Le Codeco, ce marchandage politique incohérent, sans cap, sans baromètre, sans perspectives, sans garantie d’efficacité”
Le jeudi 18 novembre 2021

Ce jeudi 18 novembre, Sophie Rohonyi, députée fédérale DéFI, interpellait Alexander De Croo sur les mesures sanitaires prises lors du Codeco de la veille notamment sur les protocoles de télétravail, de ventilation mais aussi le port du masque obligatoire pour les enfants.

Ni perspectives, ni garantie d’efficacité

Pour DéFI, le gouvernement fédéral a perdu un temps précieux en attendant 3 semaines après avoir décrété l’urgence épidémique pour convoquer un Codeco. « Tout ça pour quoi ? » interpelle Sophie Rohonyi. « Pour un marchandage politique incohérent, sans cap, sans baromètre, sans perspectives, sans garantie d’efficacité. »

Alors que le Premier ministre insistait, hier, sur l’importance d’éviter des contradictions et de prendre ses responsabilités, notre députée relève 3 exemples contraires à ces déclarations : « Les enfants de plus de 10 ans ne seront pas soumis aux mêmes règles, selon que leur école est en Région wallonne ou en Région flamande ! 

Mais ce n’est pas tout ! Alors que la ventilation est cruciale, particulièrement en hiver, il n’y a toujours ni protocole, ni engagement clair du gouvernement fédéral quant à financer les dispositifs, contrairement au budget débloqué par le gouvernement bruxellois. Pire, le Ministre de la santé nous annonce un plan Ventilation pour 2022, autrement dit quand on pourra rouvrir les fenêtres !Pour finir, les boîtes de nuit ne sont peut-être pas fermées mais pourraient y être contraintes, étant donné qu’elles seront boudées au profit de fêtes privées, non masquées et sans test payant, des contraintes qui étaient censées disparaître avec la vaccination. »

Un gouvernement incapable de garder l’adhésion de la population

Sophie Rohonyi poursuit en soulignant le besoin d’adhésion de la population dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 : « nous savons tous à quel point l’adhésion de la population aux mesures sanitaires et à la vaccination est cruciale. Or, le gouvernement fait TOUT pour perdre cette adhésion puisqu’il change les règles en cours de jeu pour la vaccination. D’abord facultative, ensuite obligatoire pour le seul personnel soignant, finalement peut-être obligatoire pour tout le monde. » 

DéFI ne peut pas accepter que le gouvernement fasse à nouveau peser tous les efforts sur les citoyens parce que le gouvernement fédéral a été incapable de tirer les leçons d’un an et demi de gestion de crise,  d’anticiper, d’harmoniser et de convaincre !

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Nous devons plus que jamais éviter de donner de faux espoirs aux victimes et être à la hauteur de leurs attentes !
25 novembre Nous devons plus que jamais éviter de donner de faux espoirs aux victimes et être à la hauteur de leurs attentes !
Violences faites aux femmes : DéFI bouge les lignes
Mobilisation Violences faites aux femmes : DéFI bouge les lignes
La commune de Woluwe-Saint-Lambert, un exemple de dynamisme et de bonne gestion !
Région bruxelloise La commune de Woluwe-Saint-Lambert, un exemple de dynamisme et de bonne gestion !
Face au boom des budgets participatifs, la Région bruxelloise rappelle quelques règles pour assurer leur efficacité
Budgets participatifs Face au boom des budgets participatifs, la Région bruxelloise rappelle quelques règles pour assurer leur efficacité