ACTUALITÉS

Région bruxelloise
“La réorientation professionnelle va être au coeur des enjeux de restructuration de l’économie”
Le vendredi 4 juin 2021

Ce mardi 1er juin, Bernard Clerfayt, ministre bruxellois de l’emploi et de la formation professionnelle, était l’invité de la radio Judaïca, avec comme sujets : l’emploi, le chômage, la réorientation.

Différentes mesures d’aides

Bernard Clerfayt explique que bien que la crise de la COVID-19 ait eu un grand impact sur les emplois de nombreux différents secteurs, le gouvernement fédéral propose différentes mesures aidant les personnes dont l’emploi a été affecté par la pandémie : “La crise a bouleversé des tonnes de choses, il y a eu des secteurs qui étaient totalement confinés, à l’arrêt, avec des gens qui n’avaient plus rien à faire. Heureusement, le gouvernement fédéral a pris des mesures, comme la plupart des pays européens, de chômages temporaires, c’est-à-dire qu’on a permis de continuer à payer les gens, à ne pas travailler et à rester en lien avec l’entreprise, maintenant que ça se déconfine, on verra quelles sont les entreprises qui tiendront le coup et quelles entreprises ne tiendront pas le coup, on s’attend malheureusement à quelques faillites qui vont malheureusement arriver, on risque d’avoir des impacts sur l’emploi.”

Pandémie : certains secteurs affaiblis, d’autres secteurs agrandis

Bernard Clerfayt indique que certains secteurs et entreprises ont été très impactés par la pandémie mais que ce n’est pas le cas de tous et que la pandémie a permis à d’autres secteurs, parfois très petits, de s’agrandir : “Jusqu’à présent, on a pas vu augmenter le chômage officiel classique parce que les gens ont été maintenus en emploi. Par contre, il y a d’autres secteurs qui ont connu un boom extraordinaire : la livraison à domicile, le gardiennage, tous les métiers du digital, du numérique. Il y a eu des tonnes de secteurs qui ont eu une très forte demande, ce qui a créé des emplois, et d’autres secteurs qui “ont été mis sous cloche”, et il n’y a pas encore eu de pertes d’emplois mais il risque d’y en avoir dans les semaines, dans les mois qui viennent parce qu’il y aura quand même des entreprises qui auront des difficultés à reprendre leurs activités. Donc jusqu’à présent pas trop de dégâts, mais on s’attend à en avoir.”

La réorientation au coeur des prochains mois

Bernard Clerfayt explique que, pour les personnes au chômage dû à la COVID-19, la réorientation va être au coeur de leurs démarches dans les mois à venir : “Curieusement, le taux de chômage a à peine augmenté parce qu’il y a des gens qui sont en chômage temporaire mais ce ne sont pas des chômeurs. Il faut repenser la formation, parce que les métiers vont changer. Le secteur digital a « fait un boom”, une série d’activités professionnelles vont changer donc il y a toute une offre de formation pour tous ceux qui décident de se réorienter parce que la réorientation professionnelle va être au coeur des enjeux de restructuration de l’économie puisque les gens vont perdre leur emploi dans certains secteurs.”

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Développement du réseau de la STIB et le choix des modes de transport
Région bruxelloise Développement du réseau de la STIB et le choix des modes de transport
“On a l’impression qu’on avance trop vite, sans concertation, et ça crée énormément de crispation”
Mobilité en Région bruxelloise “On a l’impression qu’on avance trop vite, sans concertation, et ça crée énormément de crispation”
30 lauréats pour l’appel à projets Digital Brussels
Région bruxelloise 30 lauréats pour l’appel à projets Digital Brussels
Woluwe-Saint-Lambert collectionne les distinctions
Sport Woluwe-Saint-Lambert collectionne les distinctions