ACTUALITÉS

Région bruxelloise
“La contraception n’est pas qu’une histoire de femmes ! La responsabilité devrait être partagée”
Le vendredi 7 mai 2021

Ce vendredi 7 mai, notre députée bruxelloise, Nicole Bomele, interpelle Barbara Trachte, ministre chargée de la promotion de la santé et des familles, sur le partage des responsabilités en matière de contraception.

Une trop grande différence entre les hommes et les femmes

Actuellement, tant la charge mentale que financière de la contraception repose essentiellement sur les femmes. Selon une étude effectuée en 2017 menée par Solidaris en Belgique,  68% des femmes et 33% des hommes déclarent utiliser un moyen de contraception. Aussi, quand les hommes utilisent un moyen de contraception, il s’agit bien souvent du préservatif. Au sein des couples hétérosexuels, c’est majoritairement la femme qui s’en charge, parfois sans même questionner son partenaire. Or pour Nicole Bomele, « la société dans laquelle nous évoluons admet globalement que la contraception, c’est une « histoire de femmes ». Plus d’une femme sur deux se dit seule à décider de la contraception de son couple. Cette inégalité de responsabilité crée également des inégalités financières puisque, selon la même étude, 87% des femmes paient personnellement leur contraceptif. Cette inégalité trouve son origine dans les représentations genrées des rapports sociaux. En effet, si les femmes sont plus préoccupées par la contraception, c’est parce qu’elles seront davantage pointées du doigt en cas de grossesse non désirée : on leur reprochera leur manque de vigilance, de prudence. Par ailleurs, en Belgique, peu d’hommes utilisent les moyens de contraception masculine, qui tendent à se développer et à se démocratiser. Pourtant, l’usage de la pilule n’est pas sans risque. A titre d’exemple, le risque de thrombose est plus élevé avec la pilule contraceptive qu’avec le vaccin Astrazeneca ! Il est plus que temps que les scientifiques et les lobbys pharmaceutiques prennent leurs responsabilités : la contraception n’est pas qu’une histoire de femmes. Un enfant se fait à deux, la contraception doit aussi se gérer à deux ! »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Un Job Day dédié au secteur de l’HORECA le 25 juin
Bruxelles-Ville Un Job Day dédié au secteur de l’HORECA le 25 juin
“Trop peu de soignants et de citoyens connaissent cette maladie et aucune campagne de sensibilisation n’est prévue”
Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose “Trop peu de soignants et de citoyens connaissent cette maladie et aucune campagne de sensibilisation n’est prévue”
DéFI conclut un accord qui confirme la neutralité exclusive comme règle de base
Port de signes convictionnels à la STIB DéFI conclut un accord qui confirme la neutralité exclusive comme règle de base
“C’est facile de claquer la porte, le vrai courage est de rester”
Signes convictionnels à la STIB “C'est facile de claquer la porte, le vrai courage est de rester”