ACTUALITÉS

Woluwe-Saint-Lambert
La commune s’oppose à la réduction du carrefour des Quatre Bras
Le jeudi 8 avril 2021

La commune de Woluwe-Saint-Lambert s’oppose au projet de la “Werkvennootschap” (société sous tutelle du Gouvernement flamand, qui coordonne les projets des différentes autorités flamandes de la mobilité) visant à la disparition du bras sud de la N3 afin d’en faire une autoroute cyclable. À Crainhem, le groupe DéFI-MR-Ind. a voté contre ce projet lors du conseil communal du 31 mars 2021, mais n’a pas été suivi par la majorité.

Réduire l’entrée dans Bruxelles aux Quatre Bras 

Le projet intitulé “Werken aan de ring” prévoit la suppression de deux bandes de circulation (une voie pour le trafic entrant et une voie pour le trafic sortant) aux portes de Bruxelles et de les remplacer par une autoroute cyclable dans les deux sens.  

Le trafic entrant et sortant serait alors ramené sur l’unique tronçon nord.

La ministre bruxelloise de la mobilité soutient le projet

La ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen), soutient en effet ce projet porté par la Flandre. Une phase test est d’ailleurs attendue entre août et octobre 2021. L’installation de bollards et de blocs de béton est prévue sur ce tronçon dès la fin août afin de voir dans quelle mesure ce projet génère ou non un report de trafic aux abords des axes structurants de l’avenue.

Le Collège des bourgmestre et échevins de Woluwe-Saint-Lambert s’y oppose

La commune de Woluwe-Saint-Lambert, qui a adressé un courrier au gouvernement flamand l’invitant à revoir sa position, marque sa ferme opposition à ce projet. “Nous déplorons que la ministre bruxelloise de la mobilité Elke Van den Brandt ne défende pas les intérêts des Bruxellois. La commune lui demande instamment de consulter et d’écouter les Bruxellois, les autorités communales ainsi que des acteurs essentiels situés sur le territoire de la Région concernés par ce projet, comme les Cliniques universitaires Saint-Luc, avant d’engager la Région bruxelloise vis-à-vis des projets des autorités flamandes ”, expliquent Olivier Maingain, bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert et Grégory Matgen, échevin de la Mobilité. 

Une motion contre la suppression de la liaison entre le boulevard de la Woluwe et le ring 

La commune envisage, également, d’introduire un recours contre les décisions de la Région flamande “qui porteraient préjudice aux habitants de Bruxelles”. “Nous rappelons que ce projet, couplé à la fermeture de l’accès direct au ring depuis le boulevard de la Woluwe, va à l’encontre des ambitions du plan régional Good Move qui vise à privilégier l’utilisation des grands axes. Si ces projets se concrétisent, le risque de report de la circulation dans les quartiers résidentiels est réel”, conclut Olivier Maingain.

DéFI s’oppose également au projet à Kraainem

Au conseil communal de Crainhem, le groupe DéFI-MR-Ind (11 sièges contre 12) a voté son refus catégorique et regrette que la majorité ne l’ait pas suivi en rejetant ce projet qui étranglera l’accès et la sortie de Bruxelles, créera des embouteillages monstres et provoquera un trafic de transit dans les communes voisines de l’avenue de Tervuren, ce que Crainhem combat prioritairement. DéFI-MR-Ind. rejette donc la demande de test de ce projet qui était prévu pour les mois d’été. Le groupe DéFI-MR-Ind. demande par contre que les deux pistes cyclables existantes soient sécurisées et mieux entretenues.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
“Je pense que la notion de dialogue interreligieux doit pouvoir intégrer le référentiel des cours de philosophie et citoyenneté”
ENSEIGNEMENT “Je pense que la notion de dialogue interreligieux doit pouvoir intégrer le référentiel des cours de philosophie et citoyenneté”
“Ce que veulent les citoyens, ce sont des solutions”
INTERVIEW “Ce que veulent les citoyens, ce sont des solutions”
Comment améliorer la performance énergétique et de durabilité des logements en Wallonie  ?
Replay Comment améliorer la performance énergétique et de durabilité des logements en Wallonie ?
DéFI se positionne pour une réponse plus juste aux enjeux du dérèglement climatique
Coalition Climat DéFI se positionne pour une réponse plus juste aux enjeux du dérèglement climatique