ACTUALITÉS

Bonne gouvernance
La commune de Ganshoren remporte le prix de la Transparence
Le jeudi 14 février 2019

Ce jeudi 14 février le prix de la Transparence a été décerné à la commune de Ganshoren. Le bourgmestre (cdH) ainsi que l’échevin DéFI de la bonne gouvernance et de la transparence, Grégory Rase, se sont vus remettre le prix par Transparencia (plateforme d’aide à la demande d’accès aux informations détenues par les autorités publiques).

Depuis plusieurs jours, le site de la commune affiche un onglet « Transparence » permettant d’accéder à différents documents administratifs. « Nous allons y reprendre le cadastre des mandats, les p.-v. des conseils communaux ainsi que les ordres du jour avec les annexes des conseils communaux », déclare Grégory Rase. L’échevin DéFI s’était en effet engagé, durant la campagne électorale d’octobre 2018, à promouvoir et améliorer la bonne gouvernance de la commune. Promesse tenue !

L’Objectif ? Être dans le top 3 des communes les plus transparentes ! 

« Avant les élections, la commune de Ganshoren était parmi les cancres en termes de transparence. C’est quelque chose que je voulais changer. L’objectif est d’être dans le top 3 des meilleures communes sur ce sujet« , souligne Grégory Rase.

 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
« Il faut entendre les demandes du monde hospitalier »
coronavirus "Il faut entendre les demandes du monde hospitalier"
Il faut d’urgence des mesures pour les petites structures équestres
bien-être animal Il faut d'urgence des mesures pour les petites structures équestres
400.000 € pour aider les entreprises d’économie sociale d’insertion
Coronavirus 400.000 € pour aider les entreprises d’économie sociale d’insertion
Watermael-Boitsfort : DéFI dénonce le passage en force du bus 42
Région bruxelloise Watermael-Boitsfort : DéFI dénonce le passage en force du bus 42