ACTUALITÉS

Défense
La Chambre vote contre l’utilisation des armes explosives à large rayon d’impact en zones peuplées
Le vendredi 7 mai 2021

Ce jeudi 6 mai, la Chambre des Représentants a adopté une proposition de résolution relative à la protection des civils contre l’utilisation des armes explosives à large rayon d’impact en zones peuplées. Ce texte est co-signé par notre députée fédérale DéFI Sophie Rohonyi

« 9 victimes sur 10 des bombardements en zones peuplées sont des civils innocents. En votant la résolution co-signée par DéFI, le Parlement belge est le premier Parlement au monde à dire stop. », déclare Sophie Rohonyi.

Un engagement résolu pour assister les victimes

Plusieurs demandes au gouvernement fédéral émanent de ce texte, notamment la proposition d’éléments de langage clairs et détaillés. Ceci, afin que le texte de la déclaration politique puisse inclure :

  1. un engagement sans équivoque à éviter l’utilisation d’armes explosives à large rayon d’impact en zones peuplées, en concordance avec la présomption de non-usage invoquée par le CICR, l’ONU et l’INEW2, ainsi que par un grand nombre d’États;
  2. une reconnaissance des “effets dominos” ou “reverberating effects” (c’est à dire les effets indirects qui découlent de l’attaque initiale et qui sont éloignés d’elle dans le temps et l’espace) des armes explosives à large rayon d’impact, c’est-à-dire des effets à long terme des dommages causés par l’endommagement ou la destruction d’infrastructures vitales (logements, services publics essentiels ou établissements de santé) sur les conditions de vie et de subsistance des êtres humains, qui doivent être pris en compte dans la planification des attaques, ainsi qu’en aval de toute offensive;
  3. un engagement résolu pour assister les victimes, celles directement touchées mais également leurs familles et leurs communautés, dans la lignée des plus hauts standards de protection des victimes d’armes explosives tels que définis, par exemple, par les traités interdisant les mines antipersonnel et les armes à sous-munitions; 
  4. un engagement pour permettre un accès inconditionnel aux zones bombardées par les acteurs de l’aide humanitaire, un soutien aux infrastructures de santé et au personnel humanitaire, au déminage humanitaire et à l’inclusion des personnes affectées sur le long terme;
  5. une définition universellement acceptée du large rayon d’impact des armes explosives;

Co-signataires du texte adopté :MM. Samuel Cogolati (Ecolo), Wouter De Vriendt (Groen), Georges Dallemagne (cdH) et Nabil Boukili (PTB), Mme Sophie Rohonyi (DéFI) et M. Guillaume Defossé (Ecolo)

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Développement du réseau de la STIB et le choix des modes de transport
Région bruxelloise Développement du réseau de la STIB et le choix des modes de transport
“On a l’impression qu’on avance trop vite, sans concertation, et ça crée énormément de crispation”
Mobilité en Région bruxelloise “On a l’impression qu’on avance trop vite, sans concertation, et ça crée énormément de crispation”
30 lauréats pour l’appel à projets Digital Brussels
Région bruxelloise 30 lauréats pour l’appel à projets Digital Brussels
Woluwe-Saint-Lambert collectionne les distinctions
Sport Woluwe-Saint-Lambert collectionne les distinctions