ACTUALITÉS

Transition numérique
La banque en ligne pour tous les Bruxellois : la Région bruxelloise et Febelfin luttent ensemble contre la fracture numérique
Bernard Clerfayt
Le lundi 20 juin 2022

La Région de Bruxelles-Capitale et Febelfin, la Fédération belge du secteur financier, se sont engagées à accompagner les citoyens vers l’autonomie numérique et la maitrise des outils digitaux, via des formations à la banque en ligne/mobile et des actions de sensibilisation jusqu’en 2025.

Le stress digital, un frein à l’utilisation des services numériques

Aujourd’hui, les services bancaires numériques séduisent de plus en plus. On dénombre ainsi en Belgique environ 15 millions d’abonnements à la banque en ligne et 10 millions d’abonnements à la banque mobile. Cependant, une partie des citoyens n’utilise toujours pas ces services bancaires numériques et ce pour différentes raisons : besoin d’un contact social, crainte de l’outil informatique, etc.

C’est pourquoi, afin de lutter contre l’exclusion numérique et accompagner ces usagers de services digitaux publics et bancaires, une collaboration de terrain efficace entre partenaires publics et privés a été mise en place. Via le Centre d’Informatique pour la Région Bruxelloise (CIRB) et easy.brussels, l’agence bruxelloise de simplification administrative, la Région bruxelloise poursuit son engagement dans l’inclusion numérique, au travers d’actions concrètes avec Febelfin, la Fédération belge du secteur financier. Afin d’officialiser ce partenariat, une convention a été signée ce 14 juin 2022 par toutes les parties prenantes.

Une première action ? « J’adopte la banque numérique »

Premier projet découlant de cet accord : « J’adopte la banque numérique ». Dans toutes les communes bruxelloises, Febelfin proposera gratuitement des séances d’information pour les citoyens bruxellois sur les services bancaires et les paiements numériques, complétées par un volet de sensibilisation aux différentes formes de fraude, comme le phishing ou la fraude à la demande d’aide. Des représentants de différentes banques pourront répondre aux questions des participants et notamment les aider à installer l’app de leur banque sur leur téléphone.

Pour le Ministre bruxellois de la transition numérique, Bernard Clerfayt, « L’avenir sera numérique ! Or 40% des Bruxellois déclarent n’avoir aucune compétence informatique. C’est pourquoi, la Région bruxelloise a mis en place un Plan d’Appropriation numérique. Celui-ci invite tous les acteurs, tant le tissu associatif que les entreprises privées à mener des actions visant à améliorer les compétences numériques des Bruxellois. Je me réjouis donc de cette collaboration visant à l’autonomie numérique des citoyens ».

« À l’heure où le monde se digitalise de plus en plus, l’inclusion numérique fait l’objet d’une attention continue de la part du secteur financier. Les banques innovent et développent des solutions pour répondre aux besoins des citoyens mais veillent aussi à ne laisser personne de côté. Une partie de la population a en effet besoin d’un accompagnement plus personnalisé pour faire la transition et cette action vise à apporter une réponse concrète. Elle s’inscrit ainsi entièrement dans le cadre de notre engagement social. » déclare Karel Baert, CEO de Febelfin.

Une action forte issue d’un travail collectif : le CIRB et easy.brussels unissent leurs forces

« Sensibiliser le grand public aux services mis à leur disposition pour les accompagner dans leurs démarches numériques est l’un des chevaux de bataille du Centre d’Informatique pour la Région bruxelloise », explique, de son côté, Nicolas Locoge, Directeur-Général du CIRB. « Avec le Plan d’Appropriation Numérique en toile de fond, nous nous réjouissons de tisser des liens pour faire évoluer l’accompagnement des citoyens sur le terrain. Au-delà de l’accompagnement humain, l’objectif est aussi de développer un large réseau d’acteurs autour de l’inclusion numérique. Notre force de frappe ne peut que venir du travail collectif. » insiste-t-il.

Le Centre d’Informatique pour la Région Bruxelloise travaille d’ailleurs étroitement avec easy.brussels, l’agence bruxelloise en charge de la simplification administrative.

« Ces formations sur l’inclusion bancaire et numérique organisées avec Febelfin constituent, par conséquent, un dispositif essentiel pour aller chercher au plus près des territoires, en l’occurrence au niveau communal, ces exclus du numérique. Avec l’aide des pouvoirs locaux et de nos partenaires, dont l’Association Ville et Communes de Bruxelles (Brulocalis), l’inclusion numérique prend ainsi petit à petit ses marques au niveau régional. » conclut Cathy Marcus, Directrice d’easy.brussels et Déléguée au Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale.

L’action « J’adopte la banque numérique » avec Febelfin n’est qu’un des premiers projets issus de ce nouveau partenariat. Dans les trois années à venir, les acteurs régionaux impliqués s’engagent à identifier et conclure d’autres accords de collaboration qui s’avéreraient pertinents dans le cadre de l’inclusion numérique.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Journée mondiale des réfugiés : l’accueil des Ukrainiens par les communes
Journée mondiale des réfugiés L'accueil des Ukrainiens par les communes
Journée Mondiale de la lutte contre la drépanocytose
Journée Mondiale de la lutte contre la drépanocytose
Vote sur l’abattage avec étourdissement : une défaite pour le bien-être animal
Région bruxelloise Vote sur l’abattage avec étourdissement : une défaite pour le bien-être animal
“Il est plus que jamais nécessaire que le gouvernement adopte des mesures ciblées et structurelles”
Pouvoir d'achat “Il est plus que jamais nécessaire que le gouvernement adopte des mesures ciblées et structurelles”