ACTUALITÉS

Changement de nom
JFDF devient DéFI Jeunes
Le lundi 7 décembre 2015

A l’aube de leur cinquantième anniversaire, les Jeunes FDF veulent plus que jamais continuer à relever de nouveaux défis.

L’Assemblée générale

Réunis en Assemblée Générale au cours du week-end, les Jeunes FDF ont voté à l’unanimité (44 voix) pour le changement de nom de leur association. «Jeunes FDF» devient désormais «DéFI Jeunes». Ce changement répond à la volonté d’être partie prenante des évolutions du parti DéFI.

Les changements

Quelques changements ont été apportés au sein de l’équipe dirigeante lors de cette Assemblée générale. Ainsi, Fabian Maingain, député bruxellois, devient vice-président et remplace Aurélie Mélard. Amaury Alexandre devient secrétaire général de DéFI Jeunes, et remplace Laurent Noël. Jean-Noël Gillard, président de DéFI Jeunes Charleroi et Déborah Lorenzino, conseillère communale et présidente de DéFI Jeunes Schaerbeek intègrent l’équipe dirigeante. Jérôme De Mot est confirmé comme président.

Prochaines élections

Les prochaines élections internes de DéFI Jeunes se dérouleront en mai 2016.

DéFI Jeunes

DéFI Jeunes est une organisation de jeunesse, fondée en 1966, soutenant les valeurs de DéFI, son parti politique. Les objectifs actuels de DéFI Jeunes se déploient sous divers aspects et sa philosophie politique est inspirée de celle de DéFI. Ce dernier a publié un manifeste, sa source d’inspiration. Ce manifeste évolue d’année en année en fonction des idées et des évènements qui traversent notre société et ses citoyens. Il reflète ce que DéFI a mené depuis sa création jusqu’à ce jour. Face à une jeunesse de plus en plus désenchantée et en rupture avec le monde politique, les DéFI Jeunes ont pour objectifs principaux de continuer à intéresser et sensibiliser les jeunes à la politique, de défendre les droits des jeunes francophones à Bruxelles et en périphérie, de promouvoir la solidarité au sein des jeunes de la Fédération Wallonie-Bruxelles ainsi qu’au sein de la francophonie internationale et de soutenir les jeunes et leur donner la possibilité d’être des citoyens actifs, Responsables, critiques et emancipés. Ces objectifs permettent de contribuer au développement des responsabilités et des aptitudes personnelles des jeunes en vue de leur offrir l’opportunité de construire des points de vue collectifs à promouvoir ainsi qu’à exprimer.

Le changement de nom

C’est dans le but de répondre à ces préoccupations et de symboliser cet engagement, que les JFDF se dotent d’un nouveau nom ! Parce que face à la désunion et au repli identitaire, ils souhaitent rassembler et unir, ils restent Fédéralistes.

Parce que face au rejet de la politique et au refuge dans les extrêmes, ils rappellent leur conviction que la démocratie ne se fortifie qu’en ouvrant de nouveaux espaces d’expression libre, ils restent Démocrates.

Parce que la jeunesse ne se soumet pas et a soif de liberté, ils veulent donner aux citoyens le pouvoir de décider sans contrainte de leurs conditions et de leur projet de vie, ils s’affirment Indépendants.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Woluwe-Saint-Lambert obtient le titre de « Commune du commerce équitable »
développement durable Woluwe-Saint-Lambert obtient le titre de « Commune du commerce équitable »
“Il faut offrir à la population des perspectives, tout en évitant une troisième vague”
Covid-19 “Il faut offrir à la population des perspectives, tout en évitant une troisième vague”
Le budget bruxellois en hausse de 33%
Bien-être animal Le budget bruxellois en hausse de 33%
Une nouvelle mesure pour aider les chercheurs d’emploi, dont l’entreprise a fait faillite, à rebondir
Région bruxelloise Une nouvelle mesure pour aider les chercheurs d’emploi, dont l’entreprise a fait faillite, à rebondir