ACTUALITÉS

Woluwe-Saint-Lambert
Interdiction des chauffages en terrasse : "C’est une hérésie de chauffer l’extérieur, c’est du pur gaspillage"
Le jeudi 26 septembre 2019

Depuis 2012, la commune de Woluwe-Saint-Lambert interdit les chauffages de terrasse dans le quartier de l’avenue Georges Henri mais l’échevine de l’Urbanisme Delphine de Valkeneer envisage d’étendre cette interdiction au territoire de toute la commune. Elle s’est exprimée dans La Capitale de ce 26 septembre : « L’esprit de ce règlement à l’époque était de préserver l’aspect architectural de cette avenue en prenant différentes mesures. C’était avant tout dans un souci esthétique. Même si aujourd’hui, cela peut également intervenir dans un souci environnemental. En effet, la consommation de quatre braseros à plein régime pendant huit heures équivaut à parcourir 350 kilomètres en voiture. C’est une hérésie de chauffer l’extérieur et c’est du pur gaspillage« .

C’est donc pour des raisons environnementales que la commune de Woluwe-Saint-Lambert envisage d’élargir cette interdiction à tout son territoire. « La plupart des établissements susceptibles de chauffer leur terrasse se trouvent déjà dans le périmètre concerné par l’interdiction. Mais certains établissements horeca ne sont pas concernés et cette interdiction pourrait donc avoir ses raisons d’être. Pour ce faire, la commune est en train d’analyser d’un point de vue juridique ce qu’il est possible de faire. Avec la réforme du Cobat, nous pouvons mettre en place des règlements communaux d’urbanisme que pour une zone bien précise ou pour un point spécifique s’il n’existe pas déjà un règlement au niveau régional. À ma connaissance, ce n’est pas encore le cas pour les chauffages de terrasse. Mais nous sommes en train d’analyser d’un point de vue juridique afin que le règlement soit inattaquable. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
L’app « Fluicity » pour être davantage à l’écoute des citoyens
Ganshoren L'app "Fluicity" pour être davantage à l'écoute des citoyens
10 ans du Centre Malou : « Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent »
Woluwe-Saint-Lambert 10 ans du Centre Malou : "Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent"
Alain Kestemont : « Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone »
Communales, un an après : Anderlecht Alain Kestemont : "Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone"
Patrick Pynnaert : « On ne respecte pas la mémoire »
Fort de Cognelée Patrick Pynnaert : "On ne respecte pas la mémoire"