ACTUALITÉS

Inami
DéFI veut abroger le système actuel de numerus clausus pour les étudiants en médecine
Le samedi 9 septembre 2017

A la veille de l’examen d’entrée en médecine, DéFI demande l’abrogation du système de numerus clausus des numéros INAMI au niveau fédéral et déposera une résolution en ce sens à la Chambre et une résolution au parlement de la  Fédération Wallonie–Bruxelles.

 

« Les résultats des cadastres sont clairs et confirment le ressenti sur le terrain : du côté francophone, en Wallonie et à Bruxelles, nous courrons vers une pénurie de plus en plus prononcée de médecins généralistes mais aussi de spécialistes. », constatent Caroline Persoons, députée DéFI au Parlement de la FWB, et Véronique Caprasse, députée DéFI à la Chambre des Représentants.

 

La FWB va connaître encore un nouveau système de sélection, une sélection basée sur des chiffres contestables qui vont miner la qualité de l’accès aux soins de santé.

 

« Bienvenue en absurdie. La situation actuelle est incroyable. On se base depuis 2 ans, sur des préceptes inexacts du lien entre nombre de médecins et dépenses en santé. Maintenant, il convient de dire ‘stop’ et de penser un autre système. Il convient d’avoir une vision objective des besoins dans les professions de santé afin de se munir d’arguments de poids dans les négociations politiques relatives au contingentement », complète Caroline Persoons.

 

Le Parlement FWB a voté par deux fois en 2000 et 2011 un texte demandant l’abrogation du numerus clausus. Les parlementaires doivent à nouveau envoyer un signal au gouvernement fédéral et à la ministre De Block.

 

DéFI proposera le texte à la cosignature d’autres groupes.

 

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Publifin : Pour DéFI, il faut dissoudre l’intercommunale
Publifin Pour DéFI, il faut dissoudre l'intercommunale
Facilités linguistiques à Renaix : DéFI exprime son soutien aux habitants
Facilités linguistiques à Renaix DéFI exprime son soutien aux habitants
Libramont : La majorité rejette la motion contre les visites domiciliaires
Libramont La majorité rejette la motion contre les visites domiciliaires
Visites domiciliaires : DéFI Charleroi demande l’adoption unanime d’une motion !
Visites domiciliaires DéFI Charleroi demande l'adoption unanime d’une motion !