ACTUALITÉS

politique culturelle
"Il faut préserver les revenus et les droits des artistes privés d'activité"
Le vendredi 17 avril 2020

Salles de spectacles fermées, tournages interrompus, tournées à l’arrêt, festivals annulés ! Déjà précaire dans l’immense majorité des cas en Belgique, le statut des artistes est encore plus mis à mal en cette période de confinement.

Artistes sans revenu

Si la politique culturelle relève des Communautés, celle du chômage relève bel et bien du fédéral. C’est la raison pour laquelle le député fédéral DéFI François De Smet s’est fait, jeudi 16 avril, le porte-parole des inquiétudes du secteur lors de la séance plénière de la Chambre. Revenant sur les mesures du Conseil national de sécurité, il a interrogé la Première ministre sur ce cas particulier. « L’annulation de tout événement de masse jusqu’au 31 août n’est pas sans conséquences sur le statut social des artistes. Les travailleurs intermittents qui ne bénéficient ni de la réglementation chômage ni du statut des artistes, engagés pour des représentations ou activités annulées après le début de la période de confinement qui a débuté le 13 mars 2020, ne peuvent donc pas, en l’état actuel de la réglementation chômage, pas bénéficier du chômage pour force majeure, et sont clairement sans aucun revenu », a-t-il rappelé.

« Cela ne suffira pas »

La Première ministre Sophie Wilmès, se disant désolée pour les artistes et espérant qu’ils « trouveront d’autres façons de s’exprimer », a rappelé: « Les artistes qui avaient droit au chômage avant la crise y auront encore droit après. » Pour DéFI, toutefois, ce n’est pas suffisant. « Oui, les artistes pourront bénéficier du chômage pour force majeure, mais les inquiétudes subsistent sur la mise en oeuvre, constate François De Smet. Même si la période de validation des contrats nécessaire à préserver le statut d’artiste est prolongée d’une période équivalente à celle de la crise, ce simple report ne peut suffire à soulager un secteur où des dates de scènes mettent des mois à se mettre en place et où les dates annulées doivent aussi être prises en considération dans le calcul du chômage. Puis-je vous demander, pour ce secteur précis, que tous les moyens soient mis en oeuvre pour que les artistes bénéficiant du statut conservent tous leurs droits, et que ceux qui n’en bénéficient pas ne soient pas oubliés ? »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
« Il faut un gouvernement, maintenant, car le pire de cette crise est peut-être à venir »
université d'été "Il faut un gouvernement, maintenant, car le pire de cette crise est peut-être à venir"
« Responsabilité, solidarité, équité sont nos valeurs et notre combat est clair : revivifier la démocratie »
université d'été "Responsabilité, solidarité, équité sont nos valeurs et notre combat est clair : revivifier la démocratie"
« Ne pas tomber dans le piège belge: « C’est la faute de l’autre »»
Commission covid bruxelloise « Ne pas tomber dans le piège belge: "C'est la faute de l'autre"»
“L’objectif de DéFI, c’est de réussir à anticiper la société de demain tout en maintenant nos principes fondamentaux”
Interview “L’objectif de DéFI, c’est de réussir à anticiper la société de demain tout en maintenant nos principes fondamentaux”