Enseignement
Le lundi 3 février 2020

DéFI veut un enseignement qui motive chaque enfant à acquérir les meilleures capacités, connaissances et compétences. L’enseignement doit permettre à tous les élèves de s’épanouir, de développer la confiance en eux, d’acquérir une pensée autonome et critique par la maîtrise de la langue d’enseignement et des codes scolaires. Concrètement, nous voulons placer l’apprentissage de la langue et développer l’art oratoire dans leur contexte culturel et approfondir l’apprentissage de la langue orale en maternelle pour faciliter l’apprentissage de l’écriture et de la lecture en primaire. Pour rendre l’école plus attractive, DéFI souhaite régionaliser le financement des bâtiments scolaires, sans distinction de réseaux, afin de favoriser la rénovation, l’extension et la construction du patrimoine scolaire, procéder à une rénovation massive de notre bâti scolaire via un appel de fonds européens et créer et développer des écoles technologiques spécialisées dans les métiers du futur, en particulier l’ingénierie technique (électrotechnique, domotique, programmation, web, construction durable). Enfin, comme il s’y est engagé sous la précédente législature, DéFI souhaite faire aboutir le décloisonnement des réseaux d’enseignement, tant afin de favoriser la mobilité des enseignants en tenant en compte de leur ancienneté complète que pour éviter les doubles emplois géographiques dans l’offre de filières d’enseignement

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Bien-être animal
Bien-être animal
Mobilité
Mobilité
Droits linguistiques
Droits linguistiques
Migration
Migration