ACTUALITÉS

Insécurité à Charleroi
“Plus qu’interpellante, la situation devient catastrophique !”
Le mardi 31 août 2021

Ce lundi 30 août, Jean-Noël Gillard, conseiller communal à Charleroi, interpellait le Collège de la ville sur l’insécurité galopante dans la métropole wallonne. 

Je suis sidéré par l’augmentation de faits divers dans la presse et les relais de citoyens que je reçois d’infractions qui ont été commises (vol de voiture, cambriolage, agressions en rue,…) Depuis plusieurs semaines, je récolte les articles de presse qui parlent de cette insécurité dont sont victimes les carolos. Plus qu’interpellante, la situation devient catastrophique.

L’insécurité ne se limite pas par ailleurs à la Ville Basse… Des quartiers de plus « traditionnellement » paisibles deviennent aussi le théâtre de scènes de délits.

Un sentiment d’insécurité

Depuis de très nombreuses années, le groupe DéFI répète que nous voulons voir baisser significativement le taux de criminalité à Charleroi. Jean-Noël Gillard explique : « Si nous pouvons observer certaines baisses ponctuelles (vols à domicile), elles sont souvent contrebalancées par des augmentations dans d’autres champs infractionnels, ce qui fait que les citoyens carolos n’ont jamais pu observer une baisse notable de la criminalité.

Depuis la fin des mesures de confinement, nous constatons un fort sentiment d’insécurité dans le chef de nos concitoyens. »

Notre conseiller communal constate sur les réseaux sociaux qu’il ne se passe pas une demi-heure sans qu’une nouvelle infraction ou comportement suspect soit alerté dans un des quartiers de la ville : cambriolages des outils dans ma camionnette, incendie de la voiture du voisin, agressions au couteau d’un étudiant en revenant de la gare, deals de drogue sans complexe aux abords des écoles, etc.Encore récemment, le témoignage d’une riveraine de Marcinelle parvenait à notre conseiller : « Faites attention, la voiture de mes parents a été cambriolée ce matin très tôt à la rue Albert Brachet. Portefeuille volé. Tous les jours, il y a des vols (dans Marcinelle) et surtout dans les voitures. »

Renforcer les patrouilles policières

DéFI reconnaît les efforts déployés au sein de la Zone de police de Charleroi pour garantir la sécurité de tous. Notamment au rang des priorités du Plan Zonal 2020-2025, celle de renforcer la présence policière en rue.

Néanmoins, les mesures prises ces dernières années sont insuffisantes pour offrir aux carolos les garanties d’une Ville durablement sécurisante, où il fait bon vivre. Ce sont tous nos quartiers qui sont concernés par cette gangrène qui rend difficile l’exercice serein de nos libertés.

Pour DéFI Charleroi, il faut prendre au sérieux le sentiment d’insécurité des Carolos et renforcer la présence policière sur le terrain avec des patrouilles régulières.

Dans la même rubrique
La section DéFI de Wallonie Picarde en visite sur le terrain avec les députés Sophie Rohonyi et Michaël Vossaert !
Justice La section DéFI de Wallonie Picarde en visite sur le terrain avec les députés Sophie Rohonyi et Michaël Vossaert !
Les sections locales DéFI se mobilisent pour aider les refuges
Journée du bien-être animal Les sections locales DéFI se mobilisent pour aider les refuges
« Très cyniquement, Monsieur le Premier ministre, vous venez d’inventer le prêt de solidarité fédérale à taux fixe, qu’il convient de rembourser ! »
Inondations « Très cyniquement, Monsieur le Premier ministre, vous venez d’inventer le prêt de solidarité fédérale à taux fixe, qu’il convient de rembourser ! »
“Nous n’avons jamais été aussi peu informés du travail du Maitre-architecte de Charleroi alors que les factures tombent”
Hainaut “Nous n’avons jamais été aussi peu informés du travail du Maitre-architecte de Charleroi alors que les factures tombent”
“Le choix énergétique nécessite de sortir des postures et des dogmes »
Université d'été - Politique énergétique : l'heure du choix ? “Le choix énergétique nécessite de sortir des postures et des dogmes"
DéFI Wallonie en ordre de marche pour l’année 2021-2022
Rentrée politique DéFI Wallonie en ordre de marche pour l’année 2021-2022