ACTUALITÉS

Gouvernance
Plus aucune rémunération pour les mandats dérivés !
Le samedi 17 juin 2017

Olivier Maingain, président de DéFI, a livré une interview (partie 1 & partie 2) au quotidien Le Soir sur la gouvernance et l’éthique en politique, publié ce samedi 17 juin. Voici les mesures phare.

 

Avant toute chose, Olivier Maingain constate que, de la Ville de Bruxelles à l’affaire Publifin, en passant par l’ISPPC de Charleroi, ce sont quand même généralement les deux grands partis qui ont un rôle prédominant dans la gestion publique, PS et MR, qui sont mis en cause ! « Ces deux partis se sont entendus pour accepter ou fermer les yeux sur des pratiques inacceptables« , pointe-t-il.

 

Le président de DéFI se veut très clair : aujourd’hui les scandales ne naissent pas à cause du cumul mais bien à cause de la gestion des structures parallèles à tous les niveaux de pouvoir ! DéFI plaide pour un exercice des mandats dérivés sans rémunération aucune ! « Quand vous êtes bourgmestre, échevin ou président de CPAS, vous siégez par nécessité dans certaines structures. Cela doit se faire sans aucun avantage financier !« , avance Olivier Maingain au Soir. C’est une règle d’éthique stricte qu’il est temps de consacrer par la loi.

 

Pour les conseillers communaux, il faut plafonner un jeton de présence éventuel au maximum de ce qui est accordé comme jeton pour une séance de conseil communal. « Ce sont des règles qui seront suivies par la Région à l’avenir« , assure le président de DéFI.

 

Dans certains cas, il faudra revaloriser le statut pécuniaire des fonctions exécutives locales. « Ainsi, certain nombre de structures parallèles qui ont été mises en place pour aller chercher des compléments de revenus vont disparaître« , tranche Olivier Maingain.

 

Le président de DéFI préconise le décumul des mandats principaux (député-bourgmestre-échevin), sans tenir compte de l’importance du nombre d’habitants.

 

Il faut inclure les revenus privés dans le plafond de 150 % de l’indemnité parlementaire. Ce sera un excellent indice pour vérifier s’il n’y a pas un risque de conflit d’intérêts.

 

L’ensemble de ces mesures rationalisera et nettoiera le paysage politique.

 

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Bruxelles : DéFI fait des avancées concrètes en matière de bonne gouvernance
Bruxelles DéFI fait des avancées concrètes en matière de bonne gouvernance
Comex : Bruxelles, une locomotive pour la mission économique en Côte d’Ivoire
Comex Bruxelles, une locomotive pour la mission économique en Côte d’Ivoire
Culture : DéFI se réjouit de l’adoption d’un décret fixant le prix unique du livre
Culture DéFI se réjouit de l'adoption d'un décret fixant le prix unique du livre
Ville de Bruxelles : DéFI lance une grande enquête citoyenne
Ville de Bruxelles DéFI lance une grande enquête citoyenne