ACTUALITÉS

FWB
DéFI répond favorablement à l'invitation à négocier sur la base des “Lignes directrices” du PS et d’Ecolo
Le mardi 9 juillet 2019

Le président de DéFI, Olivier Maingain, et Joëlle Maison, cheffe de groupe DéFI au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, se déclarent favorables à négocier sur la base des “Lignes directrices d’une Déclaration de politique gouvernementale et sociétale ambitieuse pour la Fédération Wallonie-Bruxelles”, rédigées par le PS et Ecolo après consultation de la société civile.

Si le parti amarante ne peut adhérer à toutes les mesures de cette note politique, celles-ci pourraient néanmoins constituer une base de négociation en vue d’une participation à un gouvernement. 

Des arbitrages et un travail de précision pour dégager l’essentiel de ces lignes directrices devront être réalisés, en communication avec les régions, afin de sérier les priorités à définir pour les cinq années à venir. 

Les enjeux relatifs aux compétences de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont cruciaux en termes d’éducation au sens large, de formation, de développement durable et de cohésion sociale. 

Une cohérence politique de l’ensemble des entités francophones est nécessaire en vue de mener des politiques efficaces et efficientes. DéFI est prêt à y contribuer.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Olivier Maingain propose de désigner une personnalité de la société civile comme commissaire européen
interview Olivier Maingain propose de désigner une personnalité de la société civile comme commissaire européen
DéFI souhaite le retour des kiosques urbains à Liège
région wallonne DéFI souhaite le retour des kiosques urbains à Liège
Schaerbeek va installer son Conseil du bien-être animal
région bruxelloise Schaerbeek va installer son Conseil du bien-être animal
Journée mondiale de l’aide humanitaire : lutter contre les trafiquants d’êtres humains, non contre ceux qui sauvent des vies
Journée mondiale de l'aide humanitaire Lutter contre les trafiquants d’êtres humains, non contre ceux qui sauvent des vies