ACTUALITÉS

Future prison de Haren
DéFI dénonce l'évacuation du site du Keelbeek
Le lundi 20 août 2018

Ce lundi 20 août, peu avant 7 heures, le site du Keelbeek à Haren a été évacué par la police pour y entamer les travaux de construction d’une méga-prison de 1200 places. Ce site était occupé par des opposants à ce projet et dont les cabanes ont été incendiées.

 

DéFI dénonce cette évacuation dont l’ordre était contesté en justice au même moment.

 

DéFI rappelle également qu’en 2015, déjà, les occupants du terrain du Keelbeek avaient reçu un ordre de l’évacuer, et ce sans que le permis d’urbanisme n’ait été délivré et alors que tous les autres permis faisaient l’objet d’un recours. Alors que se tenait l’audience concernant l’opposition du Comité du Keelbeek à cette ordonnance unilatérale d’évacuation, la Régie des bâtiments avait, par la force, fait évacuer le site.

 

Pour DéFI, ces évacuations successives, opérées avant que le Conseil d’Etat n’ait pu se prononcer sur les recours en annulation contre les permis d’urbanisme et d’environnement ainsi que sur les recours en suspension et annulation contre la déviation des sentiers du Keelbeek, sont inacceptables et témoignent d’un mépris à l’égard du pouvoir judiciaire.

 

DéFI soulève par ailleurs que ces évacuations font suite à la passation définitive du marché public annoncée par la Régie des bâtiments en juillet dernier, mais qui contredit l’engagement du ministre Jambon de ne conclure ce marché que lorsque les recours en suspension en cours contre les permis seront rejetés, ce qui n’est toujours pas le cas à l’heure actuelle.

 

Pour le conseiller communal DéFI Fabian Magain, il s’agit véritablement d’une « négation de l’Etat de droit » par la Régie des bâtiments. Il se demande pourquoi le bourgmestre de la Ville de Bruxelles n’a pas usé de son pouvoir sur les forces de police locales pour prévenir cette action. « La police locale est dans l’obligation de répondre à la demande de l’huissier de justice« , pointe-t-il.

 

Par conséquent, le député fédéral DéFI Olivier Maingain interpellera dès la rentrée parlementaire le ministre Jambon sur l’illégalité de ces évacuations. Comme le conclut Olivier Maingain, « ces évacuations démontrent une nouvelle fois la légitimité de ma proposition de résolution déposée en janvier 2016, laquelle demande à confier à la Cour des comptes, jamais consultée sur ce dossier, un audit dans le secteur des établissements pénitentiaires liés à un partenariat public-privé, comme c’est le cas pour Haren. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Province de Namur : DéFI dévoile le nom de son premier député provincial !
Province de Namur DéFI dévoile le nom de son premier député provincial !
Les animaux ne sont plus des meubles : DéFI se réjouit du nouveau statut accordé aux animaux !
Les animaux ne sont plus des meubles DéFI se réjouit du nouveau statut accordé aux animaux !
Interview : Bernard Clerfayt était l’invité de Jeudi en Prime sur la RTBF
Interview Bernard Clerfayt était l'invité de Jeudi en Prime sur la RTBF
Brexit : accord ou non, la Région bruxelloise se prépare !
Brexit Accord ou non, la Région bruxelloise se prépare !