ACTUALITÉS

Foire de Libramont
DéFI réclame des prix décents pour les produits agricoles !
Le lundi 25 juillet 2016

C’est dans un contexte de crise agricole – comme en témoignent les barrages filtrants mis en place par les producteurs laitiers aux entrées de Libramont – que Jonathan Martin, président de DéFI Luxembourg et porte-parole du parti pour les matières liées à la ruralité et Isabelle Noël, secrétaire régionale wallonne de DéFI ont pris part, ce vendredi 22 juillet, à l’inauguration de la 82e Foire agricole, forestière et agroalimentaire de Libramont.

Pour Jonathan Martin, les mines réjouies et l’apparente complicité des ministre Borsus, Collin, Di Antonio et Schauvliege durant la journée inaugurale ne doivent pas occulter les divergences qui existent entre les politiques en charge de l’agriculture et le constat inquiétant qui en découle :

« Entre le cdH et le MR qui se livrent à des petites guerres stériles et la Flandre qui navigue à contre-courant, ce n’est pas demain que la Belgique se fera entendre dans le concert européen et qu’elle aura la capacité de fédérer en vue d’obtenir les mesures structurelles nécessaires pour sortir de la crise du lait. Les agriculteurs ne veulent pas d’une aumône, qu’on se le dise ! »

De son côté, Olivier Maingain n’a pas manqué de réagir fermement :

« Pour DéFI, le développement de l’agriculture wallonne et de la juste rétribution des agriculteurs sont des enjeux économiques importants et urgents pour la Wallonie. DéFI attend du ministre fédéral de l’agriculture, Willy Borsus, une attitude plus combative au sein des institutions européennes afin d’obtenir des prix décents pour les produits agricoles. »

Le lendemain, Jonathan Martin et Isabelle Noël accueillaient sur le champ de foire plusieurs de leurs collègues de parti pour une journée de travail chargée en rencontres avec les acteurs de terrain. Si la volonté d’entretenir les bonnes relations et la nécessité de nouer de nouveaux contacts justifiaient ces rencontres, les questions de fond n’ont pas manqué de les animer. Ainsi, la crise du lait, les normes de l’Afsca, le glyphosate ou encore le TTIP.

Au terme d’un véritable marathon, la délégation amarante tire un bilan très positif de ses entrevues avec les agriculteurs bio de l’UNAB; les présidents de la FUGEA et de la FWA, syndicats agricoles : la figure de proue des producteurs laitiers, Erwin  Schöpge (MIG, EMB et Faircoop/Fairebel); l’APAQ-W (Agence Wallonne pour la Promotion d’une Agriculture de Qualité); le directeur général de l’AWÉ, qui avait reçu une délégation DéFI dans les locaux wavriens de l’association; les responsables de Natagora.

« Toutes ces rencontres, menées dans le cadre de nos « Chantiers de la Ruralité », nous ont permis de récolter une multitude d’informations précieuses. Celles-ci seront judicieusement mises à profit pour préparer nos interventions futures, mais aussi notre congrès thématique qui sera consacré à l’environnement, au développement durable et à l’agriculture », se réjouit Isabelle Noël.

 

 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Rapprochons les citoyens de la politique grâce à la démocratie participative !
Journée internationale de la démocratie Rapprochons les citoyens de la politique grâce à la démocratie participative !
DéFI seul parti en progression en Wallonie et à Bruxelles, Olivier Maingain personnalité préférée des Bruxellois
Sondage DéFI seul parti en progression en Wallonie et à Bruxelles, Olivier Maingain personnalité préférée des Bruxellois
Quinzaine de la BD, « c’est une fierté pour Libramont »
événement Quinzaine de la BD, "c'est une fierté pour Libramont"
Deux écoles à pédagogie active dans le quartier Josaphat
Schaerbeek Deux écoles à pédagogie active dans le quartier Josaphat