Province du Hainaut
Fleurus veut protéger les mers et les océans
Le mercredi 2 septembre 2020

La première plaquette émaillée « Ici commence la mer » a été posée ce vendredi 28 août face à l’Athénée Royal Jourdan à Fleurus dans le cadre de la campagne de sensibilisation lancée par la SPGE (Société Publique de Gestion de l’Eau) et le CRSA (Contrat de Rivière Sambre et Affluents).

« Actuellement, nous retrouvons toutes sortes de déchets dans nos avaloirs : mégots de cigarette, déchets divers, huile de friture ou de moteurs, résidus de peintures ou solutions toxiques. Tous ces produits aboutissent à la station d’épuration perturbant son bon fonctionnement. Quand ils ne se retrouvent pas directement dans les rivières et donc, inévitablement dans la mer et les océans » déplore la commune dans les pages de la Nouvelle Gazette et de l’Avenir.

« Ne vous trompez pas de poubelle »

« Deux autres plaques seront installées à la Chaussée de Charleroi à hauteur de la place Gailly et de l’Institut Notre Dame. L’objectif est de les multiplier et poursuivre la sensibilisation par un marquage au sol à l’aide de pochoirs pour les avaloirs isolés. 
Une campagne d’affichage « Ne vous trompez pas de poubelle » sera mise en place dans les différents établissements scolaires de l’entité. Ces affiches viendront appuyer des conférences et animations sur le sujet qui y seront prochainement organisées
» indique Mikhaël Jacquemain, échevin de l’environnement à Fleurus.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Lignes d’assistance : « Il faut montrer aux victimes qu’elles ne sont pas oubliées et peuvent appeler à tout moment »
violences conjugales et sexuelles Lignes d'assistance : "Il faut montrer aux victimes qu’elles ne sont pas oubliées et peuvent appeler à tout moment"
Avec SmartMove, Bruxelles fait le choix d’une fiscalité automobile plus juste et au service de la mobilité
Région bruxelloise Avec SmartMove, Bruxelles fait le choix d’une fiscalité automobile plus juste et au service de la mobilité
« L’antisémitisme, comme tous les crimes de haine, est l’affaire de tous »
Région bruxelloise "L'antisémitisme, comme tous les crimes de haine, est l'affaire de tous"
« Il faut écouter les pédagogues et accompagner les enseignants vers un enseignement hybride »
ENSEIGNEMENT SECONDAIRE "Il faut écouter les pédagogues et accompagner les enseignants vers un enseignement hybride"