ACTUALITÉS

Fiscal
DéFI demande l'indexation de la prime BeHome
Le lundi 14 mai 2018

Depuis décembre 2016, les Bruxellois habitant leur propre bien ont droit à une prime BeHome de 120 euros annuels par ménage. Et, cette somme devrait rester stable d’année en année. Mais, le précompte immobilier est calculé sur la base du revenu cadastral. Pour rappel,  il s’agit de la valeur locative moyenne nette d’un bien sur un an. Le revenu cadastral est adapté chaque année en fonction de l’évolution de l’indice des prix à la consommation.

 

Or, pour Emmanuel De Bock, chef de groupe DéFI au parlement bruxellois, la prime BeHome nécessite quelques évolutions. En effet, pour la majorité des ménages en Région Bruxelloise, cette prime suffit à pallier l’augmentation du précompte immobilier. Mais, ce n’est pas le cas pour tous les Bruxellois. Ainsi, Emmanuel De Bock est premier co-signataire d’une proposition d’ordonnance visant à permettre à tous d’obtenir une prime suffisante. Le texte proposé ce lundi 14 mai au parlement bruxellois a “pour objet de corriger cette imperfection, en mettant en place un mécanisme d’indexation automatique de la prime BeHome. Le montant de base de 120 euros sera maintenu, mais chaque année, il fera l’objet d’une indexation en fonction de l’évolution de l’indice des prix à la consommation, et évoluera parallèlement à l’évolution du précompte immobilier payé par tous les propriétaires”.

 

Il est donc important de prendre en compte le contexte économique chaque année, afin que tous les Bruxellois puissent profiter de cette prime de manière équitable.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
François De Smet : « Accueillir dignement des demandeurs d’asile, cela ne n’est pas mener une politique nouvelle »
Chambre François De Smet : « Accueillir dignement des demandeurs d'asile, cela ne n'est pas mener une politique nouvelle »
Jonathan de Patoul : « Se sentir honteux devant une situation injuste donne envie de se battre même si on n’en n’est pas responsable »
à la rencontre de nos élus (4) Jonathan de Patoul : « Se sentir honteux devant une situation injuste donne envie de se battre même si on n'en n'est pas responsable »
DéFI désigne ses chefs de groupe aux Parlements bruxellois
région bruxelloise DéFI désigne ses chefs de groupe aux Parlements bruxellois
L’intégralité de l’accord du gouvernement bruxellois
Région bruxelloise L'intégralité de l'accord du gouvernement bruxellois