Energie
La fin programmée de la fourniture de gaz de type L en provenance des Pays Bas au profit du gaz de type H et ses conséquences pour les consommateurs bruxellois
Le mardi 9 mai 2017

Cette semaine, les médias se sont fait écho des conséquences qu’aura à plus ou moins court terme la fin programmée du gisement de gaz de Groningue aux Pays-Bas. Celui-ci alimente en gaz naturel  1,6 million d’installations belges dont une bonne part située en Région bruxelloise. Suite à l’apparition de tremblements de terre aux abords du gisement, liés aux poches vides suite à l’extraction du gaz, les Pays-Bas ont fortement réduit les extractions et prévus la fin de celles-ci  en 2030.

En conséquence, nous devrons nous approvisionner ailleurs, notamment en  Norvège ou au Qatar.  Le gros problème réside dans le fait que la pression et les propriétés du gaz qui sera alors importé en Belgique ne seront  plus les mêmes et qu’il faudra adapter les réseaux de transport mais aussi les propriétés de certains appareils, comme les chaudières et les chauffe-eaux.

Selon le porte-parole de Sibelga, la plupart des modèles datant d’avant 1978 ne seront pas compatibles et devront être remplacés. Ceux de la fin des années 1990 et du début des années 2000 devront être adaptés sans compter le réglage des autres appareils.

Madame la Ministre, une telle opération pose question car elle risque d’alourdir fortement la facture des consommateurs, sans compter les frais liés à l’achat de nouveaux appareils.  Dans tous les cas, les usagers ont le droit d’être avertis à temps et d’anticiper les inconvénients et dépenses que ce changement risque de provoquer.

Le déclin du gisement de Groningue concerne également le Nord de la France et l’Allemagne. Si l’Allemagne a déjà pris les devants et mis en place toutes les  mesures nécessaires, les  députés et sénateurs français viennent également de se mettre d’accord depuis le 15 février dernier sur le processus. Ceci m’amène à vous demander des éclaircissements sur la situation en Belgique et plus particulièrement dans notre Région qui sera fortement impactée par ce changement.

Voici mes questions :

  • Avez-vous déjà été en contact avec les différents acteurs de ce dossier à savoir l’Etat fédéral, les autres régions, le gestionnaire de l’infrastructure de transport, les gestionnaires des réseaux de distribution et les fournisseurs afin de mettre en place le processus de changement de type de gaz ?
  • Quand les bruxellois doivent-ils s’attendre à la conversion du gaz dans notre Région ? Un calendrier existe-t-il déjà et quelles sont les échéances ?
  • Pouvez-vous déjà me préciser si les bruxellois doivent craindre une hausse de leur facture de gaz suite à l’adaptation du réseau ?
  • Disposez-vous également d’information sur la prise en charge des frais de remplacement ou d’adaptation des installations intérieures (chaudière, chauffe-eaux ou autres). Avez-vous prévu des aides ou primes notamment pour les plus précarisés ?
  • Avez-vous des indications sur la manière dont le public sera prévenu ?
  • Enfin, disposez-vous de données quant aux nombre d’installations de gaz à Bruxelles et quant à l’état de vétusté du parc existant ?

Découvrez : 

Le compte rendu des débats

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Pouvoirs locaux Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
« L’élargissement du Ring va à l’encontre de la logique et transformerait Bruxelles en aspirateur à voitures »
Région bruxelloise "L’élargissement du Ring va à l'encontre de la logique et transformerait Bruxelles en aspirateur à voitures"
« Une amende n’a aucun impact sur quelqu’un qui ne trouve pas d’emploi. Il a besoin de soutien, d’un stage ou d’une formation ! »
Grand entretien "Une amende n'a aucun impact sur quelqu'un qui ne trouve pas d'emploi. Il a besoin de soutien, d'un stage ou d'une formation !"
« On manque d’ambition pour le sport de haut niveau. Il faut accompagner plus efficacement nos athlètes »
Sport "On manque d'ambition pour le sport de haut niveau. Il faut accompagner plus efficacement nos athlètes"
DéFI dépose au Parlement bruxellois une proposition de résolution visant à soutenir les actions destinées à la protection de la forêt amazonienne
Amazonie DéFI dépose au Parlement bruxellois une proposition de résolution visant à soutenir les actions destinées à la protection de la forêt amazonienne