Education
Fiches-outils « Mieux cheminer au sein des besoins spécifiques d’apprentissage »
Le mardi 5 février 2019

Pendant deux années scolaires, de 2015 à 2017, un groupe de travail, soutenu et financé par votre cabinet ministériel, a rédigé un ensemble de fiches-outils sur les 12 troubles suivants : le bégaiement, le daltonisme, la dyscalculie, la dysgraphie, la dyslexie, la dysorthographie, la dysphasie, la dyspraxie, le Haut Potentiel Intellectuel (HPI), le syndrome d’Asperger, le syndrome dysexécutif, et enfin le trouble de l’attention avec/sans hyperactivité (TDA/H).

L’objectif était de fournir au personnel éducatif une compréhension des besoins spécifiques d’apprentissage et de la situation quotidienne des élèves concernés, mais aussi des pistes et des outils pour un accompagnement bienveillant.

Sans entrer dans des détails exhaustifs, chaque fiche comprend une présentation générale du besoin spécifique, une grille d’alerte permettant à l’enseignant de repérer les particularités du trouble, des recommandations pédagogiques (notes de cours, évaluation, devoirs, etc.), et une bibliographie permettant à chacun de se renseigner davantage.

La rédaction de ces fiches est partie du terrain, puisque les auteurs ont impliqué l’équipe éducative de l’école-pilote du projet, l’Institut Saint-Boniface-Parnasse à Ixelles. Les enseignants et les éducateurs ont pu partager leur vécu, et participer activement à la rédaction par des relectures et des annotations. En outre, des experts issus des milieux associatif et médical ont également été sollicités.

Ces fiches ont pu être testées dans un ensemble d’écoles pour une durée d’environ 8 mois, avant leur publication officielle en septembre 2018 sur le portail enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Voici mes questions :

– Outre la publication sur le portail de l’enseignement et la circulaire 6831, avez-vous eu recours à un autre mode de communication pour diffuser massivement ce travail de terrain essentiel à l’application effective du Décret de 2017, relatif à l’accueil et à l’accompagnement des besoins spécifiques ? Je pense aux écoles, mais aussi aux associations d’aide aux familles ou de soutien scolaire.

– Depuis leur diffusion, avez-vous pu mesurer l’impact de ces fiches-outils sur l’inclusion des élèves à besoins spécifiques dans l’enseignement ordinaire ? Quels sont les retours des écoles-pilotes qui les testent depuis plus longtemps ?

– De nombreux parents et associations de parents, comme l’UFAPEC, continuent de dénoncer une application très aléatoire du décret de 2017. Comptez-vous accompagner ce décret et les fiches-outils de mesures complémentaires ? Par exemple, des personnes référentes dans les écoles, des pôles de référence, des journées pédagogiques de présentation des fiches-outils ? etc.

Découvrez :

Le compte rendu des débats

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Que nos ministres ne jouent plus au ping pong avec le sport équestre !
Fédération Wallonie-Bruxelles Que nos ministres ne jouent plus au ping pong avec le sport équestre !
Des chèques sports et un élargissement du fonds d’urgence pour soutenir le sport amateur
Fédération Wallonie-Bruxelles Des chèques sports et un élargissement du fonds d'urgence pour soutenir le sport amateur
« Il faut suspendre le numerus clausus et les examens d’entrée en médecine »
enseignement supérieur "Il faut suspendre le numerus clausus et les examens d'entrée en médecine"
« Il faut un plan d’action pour le secteur de l’édition et du livre »
journée internationale du livre "Il faut un plan d'action pour le secteur de l'édition et du livre"