ACTUALITÉS

Extension de la zone MTB aux gares de la périphérie
La proposition de DéFI adoptée !
Le lundi 16 avril 2018

Ce lundi 16 avril en commission de l’Infrastructure du parlement bruxellois, la proposition de résolution déposée par Emmanuel De Bock, chef de groupe DéFI au parlement bruxellois, visant à étendre la zone MTB (métro-tram-bus) aux gares de la périphérie bruxelloise a été adoptée !

 

Un trop-plein d’automobiles

 

Il est important de rappeler que ces dernières années, la Région bruxelloise a subi une forte expansion d’activités, accompagnée d’une croissance externe à la Région. Ainsi, les déplacements des Bruxellois vers la périphérie proche, tout comme ceux des habitants de la périphérie proche vers la Région bruxelloise, prennent de plus en plus d’importance. Ces déplacements sont d’ailleurs liés à l’activité professionnelle, commerciale, à la scolarité et l’apprentissage ou encore à la culture et l’événementiel.

 

Or, qui dit augmentation des déplacements, dit augmentation du trafic sur le réseau routier et de ce fait génère de la congestion automobile. Pour Emmanuel De Bock, cette hausse du trafic est inquiétante, tant sur le plan environnemental que sur l’augmentation des temps de parcours. En effet, dans le premier cas, un niveau élevé d’émissions polluantes entraîne des conséquences pour la santé des Bruxellois. Dans l’autre cas, la congestion automobile entraîne un temps de parcours particulièrement long en comparaison avec le temps prévu.

 

Améliorer l’offre des transports publics

 

Suite aux raisons citées précédemment, il est nécessaire pour DéFI d’inciter les citoyens bruxellois et tous les automobilistes qui entrent ou quittent le territoire régional à utiliser les transports en commun et à adopter des comportements intermodaux. L’intermodalité doit notamment être favorisée en renforçant et en élargissant les formules de mobilité telles que les formules MTB et JUMP proposées par la STIB, les TEC, De Lijn et la SNCB.

 

Aujourd’hui, chaque réseau de transport desservant Bruxelles applique son propre système tarifaire. Afin de permettre aux usagers l’utilisation de plusieurs réseaux, des tarifications combinées ont été mises en place. Cependant, elles ne profitent ni aux habitants de la seconde couronne de Bruxelles ni aux habitants de la périphérie, pour lesquels il est parfois plus pratique mais plus cher d’aller prendre le train dans une gare qui se trouve dans l’autre région. Des trajets courts sont parfois même plus chers que des trajets plus longs.

 

Emmanuel de Bock insiste : il est urgent que la SNCB revoit sa politique tarifaire et intègre dans le réseau MTB les 16 nouvelles gares situées à la frontière régionale ou juste au-delà, afin d’accroître l’attractivité du transport ferroviaire et sa complémentarité avec les réseaux STIB-De Lijn-TEC. Cela est d’ailleurs déjà possible entre les trois opérateurs publics de transports en commun, il faudrait donc également l’appliquer à la SNCB !

 

Pour DéFI, l’adoption de cette proposition de résolution est une victoire. En effet, ce texte profitera à tout le monde : d’un côté les prix des abonnements annuels ne devront plus dépasser 499 € afin d’encourager les usagers à utiliser les transports en commun et de l’autre, l’augmentation du nombre de voyageurs sur les réseaux MTB permettra une forte diminution de la fréquentation des routes par les véhicules.

 

« C’est un gain pour la collectivité, c’est un gain pour les usagers mais également pour l’environnement » conclut Emmanuel De Bock.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Elections 2018 : DéFI est présent sur 104 listes en Wallonie
Elections 2018 DéFI est présent sur 104 listes en Wallonie
Parc Maximilien : DéFI demande des solutions concrètes pour les habitants et pas des nouveaux problèmes pour les Bruxellois !
Parc Maximilien DéFI demande des solutions concrètes pour les habitants et pas des nouveaux problèmes pour les Bruxellois !
Commerce extérieur – Bruxelles à Amsterdam : Silence, on tourne !
Commerce extérieur - Bruxelles à Amsterdam Silence, on tourne !
Luxembourg : DéFI présente sa liste provinciale pour le district d’Arlon
Luxembourg DéFI présente sa liste provinciale pour le district d'Arlon