ACTUALITÉS

Exercice des soins de santé
Olivier Maingain rappelle les réalités du terrain
Le jeudi 15 mars 2018

Alors que la ministre Open-VLD de la Santé, Maggie de Block, fait face à de nombreuses critiques sur sa réforme relative au remboursement du dépistage du cancer du sein notamment, il semblerait que son projet de loi concernant la modification de la loi relative à l’exercice des professions des soins de santé suive le même chemin.

 

Maggie de Block a ainsi proposé que la Cour des comptes puisse désormais déterminer la répartition des numéros INAMI pour chaque communauté en suivant le principe des quotas. En effet, ces quotas seraient fixés grâce à l’avis de la Commission de planification et de la Cour des Comptes, sur la base du nombre d’habitants.

 

Ce jeudi 15 mars en séance plénière de la Chambre, Olivier Maingain, président de DéFI, a tenu à rappeler les réalités auxquelles font face les citoyens belges. Que ce soit en Wallonie ou à Bruxelles, trouver un médecin devient de plus en plus compliqué. Il “relève que l’Observatoire wallon de la Santé, selon un cadastre qui a été établi, considère que sur les 262 communes wallonnes, 123 rencontrent déjà une relative carence de médecins généralistes et 106 subissent déjà une pénurie. Une dizaine de communes sont même considérées comme en pénurie grave avec moins de 50 généralistes pour 100 000 habitants”. A ces pénuries, Olivier Maingain met aussi en avant un vieillissement des praticiens, “les médecins de 50 ans et plus assurent plus de 50 % de l’activité à Bruxelles”.

 

Pour DéFI et Olivier Maingain, il serait temps de mettre en place un projet véritablement en accord avec la réalité sociologique du terrain afin de répondre au mieux aux besoins de la population belge.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
François De Smet : « Accueillir dignement des demandeurs d’asile, cela ne n’est pas mener une politique nouvelle »
Chambre François De Smet : « Accueillir dignement des demandeurs d'asile, cela ne n'est pas mener une politique nouvelle »
Jonathan de Patoul : « Se sentir honteux devant une situation injuste donne envie de se battre même si on n’en n’est pas responsable »
à la rencontre de nos élus (4) Jonathan de Patoul : « Se sentir honteux devant une situation injuste donne envie de se battre même si on n'en n'est pas responsable »
DéFI désigne ses chefs de groupe aux Parlements bruxellois
région bruxelloise DéFI désigne ses chefs de groupe aux Parlements bruxellois
L’intégralité de l’accord du gouvernement bruxellois
Région bruxelloise L'intégralité de l'accord du gouvernement bruxellois