ACTUALITÉS

Études en médecine
Joëlle Maison pointe le manque de places de stage
Le mardi 20 février 2018

Tandis que nous manquons toujours cruellement de médecins généralistes dans les zones rurales en Wallonie, la sixième réforme de l’Etat n’a pas permis de pallier ce problème, et a probablement entraîné l’apparition de nouveaux problèmes. Avec la réduction du temps des études de médecine, passant de 7 à 6 ans, on a vu apparaître une nouvelle complication : les places de stage disponibles.

 

En effet, cette réduction a fait naître une double cohorte, avec deux promotions diplômées la même année, et donc deux fois plus de demandes de stages. La création de places de stages est sous l’autorité de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), tandis que le financement appartient au fédéral.

 

Ce mardi 20 mars en commission de l’Enseignement supérieur du parlement de la FWB, Joëlle Maison, députée DéFI, a interpellé le ministre PS chargé de l’Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt, sur cette problématique afin que les futurs médecins puissent trouver aisément un stage de fin d’étude. En effet, l’administration fédérale s’était engagée à mettre en place “une concertation sur le financement, la qualité et la programmation des places de stage”.

 

Pour DéFI, il est important d’encourager les jeunes médecins à choisir les zones rurales, avec la volonté d’abolir le numerus clausus, et de mettre en place une aide à l’installation. Cela va donc de pair avec l’augmentation des places de stages. DéFI encourage donc les institutions à augmenter le budget de financement des stages, ainsi que les places disponibles. Les étudiants en médecine méritent de trouver un stage dès la fin de leurs études.

 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
10 ans du Centre Malou : « Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent »
Woluwe-Saint-Lambert 10 ans du Centre Malou : "Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent"
Alain Kestemont : « Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone »
Communales, un an après : Anderlecht Alain Kestemont : "Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone"
Patrick Pynnaert : « On ne respecte pas la mémoire »
Fort de Cognelée Patrick Pynnaert : "On ne respecte pas la mémoire"
Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier
Présidence de DéFI Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier