ACTUALITÉS

Eolien off-shore
Pour DéFI, il s'agit d'une véritable opportunité de création d'emplois pour les Wallons
Le mardi 4 octobre 2016

DéFI se réjouit de la création de 2.800 emplois directs et indirects dans le cadre du nouveau projet éolien en mer du Nord. Ce projet de plus de 1,1 milliard € permettra, une fois terminé, la création de 100 emplois permanents.

Pour Olivier Maingain et Jonathan Martin, président et vice-président de DéFI, les travailleurs wallons ne peuvent rester sur le quai de cet investissement, partiellement (27%) financé par la Banque européenne d’investissement (BEI). La Région wallonne est, en effet, actionnaire du consortium à la tête  de ce nouveau parc de 42 éoliennes pour une puissance de 309 mégawatt. Cette prise de participation se fait au travers de plusieurs outils wallons, financiers ou non (SRIW, SRIW Environnement, SOCOFE, Power at sea).

Pour DéFI, cet investissement de l’argent du contribuable wallon doit, aujourd’hui, aussi bénéficier aux travailleurs du sud du pays : “Il s’agit d’une véritable opportunité après l’annonce de la fermeture de Caterpillar, explique Jonathan Martin. Notre Région dispose d’une main d’oeuvre qualifiée. Ce type de projets doit permettre de valoriser leurs compétences.”

DéFI demande, dès lors, au gouvernement la création d’une plateforme spécifique pour faciliter le reclassement des travailleurs de Caterpillar et l’insertion des demandeurs d’emploi qualifiés au sein des entreprises chargées de la construction des futures éoliennes. Cette structure, pilotée par le FoREM, aura pour mission de prendre les contacts nécessaires, d’évaluer les compétences nécessaires, de former les travailleurs et d’assurer le suivi sur le marché de l’emploi.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
DéFI envoie 10 députés au Parlement bruxellois
DéFI envoie 10 députés au Parlement bruxellois
François De Smet et Sophie Rohonyi seront les députés fédéraux de DéFI
François De Smet et Sophie Rohonyi seront les députés fédéraux de DéFI
Suivez les résultats en Wallonie, à Bruxelles et dans sa périphérie !
Résultats Suivez les résultats en Wallonie, à Bruxelles et dans sa périphérie !
Pour Olivier Maingain, voter DéFI est voter pour une société clairement plus juste, apaisée et rassembleuse
élections 2019 Pour Olivier Maingain, voter DéFI est voter pour une société clairement plus juste, apaisée et rassembleuse