ACTUALITÉS

Energie
DéFI Wallonie appelle madame Marghem à enfin fixer un horizon énergétique clair !
Le mardi 8 novembre 2016

Pour DéFI Wallonie, il est fondamental d’obtenir plus de transparence sur le risque réel de black-out. Quoi qu’il en soit, la facture énergétique de cet hiver risque d’être très élevée !

L’étau de possibles coupures d’électricité durant cet hiver se resserre un peu plus sur la Belgique. RTE, le gestionnaire du réseau d’électricité français a annoncé, ce 8 novembre, qu’il n’excluait pas des coupures d’électricité en décembre et janvier. Cette menace est, principalement, liée au fait que treize réacteurs nucléaires resteront hors circuit en décembre.

Par ailleurs, Elia a confirmé qu’il ne craignait pas de black-out. La Belgique peut, en outre, s’appuyer sur une réserve stratégique limitée mais encore non exploitée à ce jour. Si ce n’est que plusieurs réacteurs nucléaires sont, encore, à l’arrêt et que notre pays dépend fortement des importations d’électricité en provenance des pays voisins… encore faut-il qu’il y aiet de l’énergie à vendre. Le secteur attend avec impatience et anxiété la réouverture de Doel 3 et Tihange 1.

Cet épisode témoigne surtout de la fragilité de notre modèle d’approvisionnement !

Pour Jonathan Martin , vice-président exécutif de DéFI,  notre pays demeure trop dépendant des pays voisins pour garantir une consommation sans risque. “Il est grand temps que le gouvernement Michel fixe un horizon énergétique clair, sous peine de pénaliser le développement économique”, alerte-t-il.

La ministre de l’Energie avait promis un pacte pour fin 2015. L’échéance est, sans cesse, reportée depuis lors. L’enjeu n’est pas mince puisqu’il s’agit tout simplement de choisir quelle filière remplacera le nucléaire, si du moins cette promesse persist.

DéFI Wallonie, qui s’est clairement engagé pour la sortie du nucléaire à la date échue, en 2025, et qui présentera ses propositions en matière de transition énergétique lors du prochain congrès doctrinal qui aura lieu le dimanche 11 décembre 2016 à Charleroi, demande que madame Marghem se saisisse sans plus attendre de ce dossier, sans reporter à nouveau la faute sur les Régions !

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Woluwe-Saint-Lambert, une commune engagée dans la promotion de la mobilité douce
Semaine de la mobilité Woluwe-Saint-Lambert, une commune engagée dans la promotion de la mobilité douce
Objectif ? Rassembler la population et mettre en évidence les commerçants
Piétonnier Tubize Objectif ? Rassembler la population et mettre en évidence les commerçants
« Lorsqu’on parle de mobilité, il faut penser à tous les usagers ! »
Semaine de la mobilité "Lorsqu'on parle de mobilité, il faut penser à tous les usagers !"
Rapprochons les citoyens de la politique grâce à la démocratie participative !
Journée internationale de la démocratie Rapprochons les citoyens de la politique grâce à la démocratie participative !