ACTUALITÉS

Journée mondiale contre l'abandon des animaux de compagnie
En Belgique, 165 animaux de compagnie sont abandonnés chaque jour
Le samedi 27 juin 2020

En ce 27 juin, journée mondiale contre l’abandon des animaux domestiques, DéFI souhaite rappeler l’importance de la sensibilisation et de la lutte contre l’abandon, un problème majeur en Belgique.

Des motifs variés

Au total, en Belgique, Santévet estime, en moyenne, que 165 animaux sont abandonnés chaque jour (environ 60.000 chiens et chats). Les motifs sont variés et il est difficile d’en connaître la cause exacte. Toutefois, il est important de rappeler l’importance de bien réfléchir et de ne pas agir sur un coup de tête lorsqu’on pense adopter ou acheter un animal de compagnie.

Ainsi nos six échevins du bien-être animal, Jonathan Martin et Mikhaël Jacquemain pour la Wallonie, Véronique Caprasse pour la périphérie, Déborah Lorenzino, Florence Couldrey et Gregory Matgen pour Bruxelles ainsi que Jonathan de Patoul, notre député bruxellois et vétérinaire, prennent la pose pour dénoncer ce chiffre et responsabiliser les propriétaires.

Avec la crise sanitaire du Covid-19, chacun a pu se rendre compte du précieux réconfort que nous apporte nos animaux de compagnie. 
Le nombre d’adoption a d’ailleurs augmenté ces derniers mois, c’est une bonne nouvelle. Mais attention, les vacances approchent… 
DéFI, grâce à ses élus, rappelle qu’un animal n’est pas un bien de consommation que l’on jette quand on ne sait pas où le mettre au moment de prendre ses congés. N’oublions pas non plus que l’abandon est assimilé à de la maltraitance et est punissable par la loi !

D’autres solutions existent !

Dans les pages de la Dernière Heure, notre ministre bruxellois, Bernard Clerfayt, en charge du bien-être animal, explique : « Les animaux sont des êtres sensibles et non des jouets. Si votre animal a un problème de comportement, demandez conseil à votre vétérinaire. Et si vous partez en vacances, de nombreuses solutions s’offrent à vous : vous pouvez le faire garder par une connaissance, le mettre en pension ou faire appel à un dog-sitter. La Région a aussi mis en place une convention de prise en charge pour ceux qui le souhaitent.
N’oubliez pas également que la stérilisation et le puçage des animaux de compagnie sont très importants. A l’heure actuelle, on est encore loin de nos objectifs puisque seuls 2 à 3% des chats qui passent par un refuge sont puçés. »

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
« Une concertation avec le monde de la nuit pour une relance cet été encore »
déconfinement "Une concertation avec le monde de la nuit pour une relance cet été encore"
Les Bruxellois ont voté pour deux nouvelles applications mobilité
Région bruxelloise Les Bruxellois ont voté pour deux nouvelles applications mobilité
L’extrême droite et la droite flamandes s’allient pour mépriser une nouvelle fois les droits des femmes
dépénalisation de l'ivg L'extrême droite et la droite flamandes s'allient pour mépriser une nouvelle fois les droits des femmes
DéFI veut permettre aux associations d’attaquer en justice les auteurs de maltraitance animale
Bien-être animal DéFI veut permettre aux associations d’attaquer en justice les auteurs de maltraitance animale