ACTUALITÉS

Emploi
1,5 million d'euros pour lutter contre la discrimination à l’embauche en Région bruxelloise
Le vendredi 19 mai 2017

Après avoir financé 12 projets de lutte contre la discrimination et de promotion de la diversité pour un montant total de 745.000€ en 2016, Didier Gosuin, ministre bruxellois DéFI de l’Emploi et de l’Economie, relance un appel à projets pour un montant identique en 2017. Depuis 2016, ce sont donc 1.500.000€ qui sont consacrés à la lutte contre la discrimination en Région bruxelloise.

Avons-nous tous les mêmes chances d’accéder à l’emploi ? Si cela dépend principalement des compétences et des connaissances, il n’en reste pas moins que le sexe, l’âge, le handicap ou encore l’origine restent encore trop souvent des facteurs déterminants. Les chiffres le prouvent : à Bruxelles, une femme d’origine étrangère rencontrera plus de difficultés à obtenir un emploi.

En effet, le taux d’emploi des Bruxellois d’origine belge était, en 2012, de 71%. Ce taux est de 35% pour les Bruxellois originaires d’autres pays européens et du Proche/ Moyen-Orient. A côté de ces discriminations sur base de l’origine, en 2016, UNIA constatait une hausse de 60% des signalements pour discrimination à l’emploi sur base de l’âge et une augmentation de 22% sur base du handicap.

Fort de ces constats et résolument décidé à ne pas laisser s’enliser dans le chômage des milliers de Bruxellois, Didier Gosuin a lancé, en avril 2016, un premier appel à projets. 12 projets ont été retenus et ceux-ci viennent d’être examinés à mi-parcours par un jury qui a identifié des projets à haut potentiel. Des actions qui mériteraient d’être soutenues en 2017 afin de permettre leur plein déploiement. Les conditions d’accès à ce second appel à projets ont donc été adaptées pour que les lauréats 2016 puissent entrer une demande pour une seconde étape du développement de leur projet.

« Il serait totalement contre-productif d’arrêter un projet qui a été identifié comme particulièrement porteur. Ma volonté, c’est aussi d’aider des projets de manière structurelle pour peu qu’ils aient de réels effets sur la mise à l’emploi des personnes discriminées », déclare Didier Gosuin.

L’appel à projets, publié ce vendredi 19 mai, soutiendra des actions concrètes visant à soutenir et faciliter l’entrée sur le marché de l’emploi de publics discriminés. Il peut s’agir de développer des méthodes innovantes d’accompagnement, de mettre en place des actions de réseautage, etc.

Ces actions auront également comme but d’encourager la diversité au sein des entreprises privées et publiques : développer de nouvelles méthodes de recrutement, tester des modèles innovants de gestion de la diversité, etc. 

«Cet appel à projets est complémentaire à mon plan global de lutte contre la discrimination. A Bruxelles, je veux que les entreprises, qu’elles soient publiques ou privées, reflètent la société bruxelloise dans toute sa diversité», insiste Didier Gosuin.

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Logement Mobilité Santé Social
AUTRES ACTUALITÉS
Santé : Bruxelles se dote d’un texte essentiel pour sa politique « personnes âgées »
Santé Bruxelles se dote d’un texte essentiel pour sa politique « personnes âgées »
FWB : Les députés DéFI refusent de participer à un blocage des institutions !
FWB Les députés DéFI refusent de participer à un blocage des institutions !
Gouvernance : Pour une gestion publique efficace dans le respect d’une stricte déontologie !
Gouvernance Pour une gestion publique efficace dans le respect d’une stricte déontologie !
Attentat à la Gare centrale : DéFI salue le travail des services de sécurité
Attentat à la Gare centrale DéFI salue le travail des services de sécurité