ACTUALITÉS

Elections 2019
Patrick Pynnaert tirera la liste régionale DéFI pour Dinant-Philippeville
Le mercredi 3 avril 2019

Ce mercredi 3 avril, DéFI présentait sa liste régionale pour la circonscription de Dinant-Philippeville emmenée par Patrick PYNNAERT, conseiller provincial DéFIJonathan Martin, président de DéFI Wallonie, Pierre-Yves Dupuis, tête de liste fédérale pour la province de Namur et Benoit Cassart, tête de liste aux élections européennes, étaient présents pour montrer leur soutien à la liste. 

DéFI s’implante actuellement durablement dans le sud de la province de Namur, avec la constitution des sections de Hastière et Yvoir et tout prochainement de Couvin et Havelange.

Patrick Pynnaert le reconnaît, « les défis auxquels nous devrons faire face dans les prochaines années sont colossaux« . Et d’ajouter que « dans notre arrondissement, nous sommes confrontés à des problèmes tels que l’absence, même la disparition, des services de mobilité, le vieillissement de la population et l’absence de couverture médicale locale suffisante, un taux de chômage important et particulièrement chez les jeunes et les plus de 50 ans. Face à ces enjeux, DéFI entend apporter des réponses pragmatiques et concrètes afin d’améliorer durablement le bien-être et le pouvoir d’achat de nos concitoyens !« 

Une mobilité plus juste

Au niveau local, la liste régionale DéFI Dinant-Philippeville veut améliorer considérablement la mobilité. L’absence de mobilité isole davantage les seniors de la vie communale et rend l’organisation des familles plus compliquée car les jeunes ne peuvent se rendre à l’école ou au centre sportif aisément. L’absence de mobilité empêche également aux chercheurs d’emploi et aux travailleurs de rejoindre leur lieu de travail. Enfin, avec une mobilité plus juste, c’est-à-dire une bonne offre de transports en commun, nous réduirions considérablement notre impact sur l’environnement, ce qui est une autre priorité de DéFI.

« Nous sommes donc, si l’on parle de la Haute-Meuse, pour la réfection de la ligne Dinant-Givet dans un projet de mobilité douce. Ceci bien entendu couplé à une mobilité locale adaptée, vu l’éparpillement des villages. Ce type de mobilité apportera un renouveau notamment en termes touristique avec des retombées plus que positives pour nos établissements hôteliers et le secteur de l’Horeca« , conclut Patrick Pynnaert.

Découvrez la liste et la présentation des candidats ici

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Pénurie de médecins : Les partis francophones de la Vivaldi renient leurs promesses
INAMI Pénurie de médecins : Les partis francophones de la Vivaldi renient leurs promesses
Crise covid-19 : Il va falloir un langage plus clair à l’égard de la population
Fédéral Crise covid-19 : Il va falloir un langage plus clair à l'égard de la population
« Il faut sécuriser la Promenade verte pour une cohabitation harmonieuse des usagers »
région bruxelloise "Il faut sécuriser la Promenade verte pour une cohabitation harmonieuse des usagers"
François De Smet : « Les replis nationalistes ne résistent pas une fois que l’urgence est là »
interview François De Smet : "Les replis nationalistes ne résistent pas une fois que l'urgence est là"