ACTUALITÉS

Elections 2019
La liste fédérale pour le Hainaut présente 11 propositions clairement plus justes pour les Hennuyers
Le mercredi 3 avril 2019

Ce mercredi 3 avril, la liste DéFI à la Chambre pour le Hainaut emmenée par Alexandra Dupire, accompagnée du président de DéFI Wallonie Jonathan Martin et du président de DéFI Hainaut Christophe Verbist, présentait 11 propositions concrètes, clairement plus justes pour les Hennuyers:

1. Augmenter progressivement la part de revenus, échappant à l’impôt des personnes physiques (quotité exonérée d’impôt), allant de 10.000 euros jusqu’à 13.600 euros.

2. Relever progressivement les allocations de remplacement de revenus jusqu’à atteindre un seuil de 13.000 euros pour un isolé et tendre vers une allocation sociale unique.

3. Relever le montant de base de la pension à hauteur de 1.200 euros net par mois, quel que soit le statut et mettre en place un nouveau régime de pension, pour toutes les personnes qui entreront dans la vie professionnelle à une date déterminée par la loi, fondé sur deux piliers obligatoires : d’une part, un montant de base identique pour tous, d’autre part, un montant complémentaire, fondé sur une capitalisation collective.

4. Elaborer un vaste plan de rénovation des bâtiments judiciaires, souvent vétustes, pour en assurer une meilleure sécurité et relever le plafond de revenus permettant l’accès à l’aide juridique.

5. Proposer un nouvel indicateur contraignant basé sur le bien-être (en lieu et place du PIB) pour évaluer les mesures socio-économiques adoptées à l’avenir dans notre pays.

6. Proposer une offre suffisante de transports publics (train et bus) en Wallonie et dans notre province (desserte de l’aéroport de Charleroi, lignes de bus nocturnes, maintien des lignes de train rurales…) et veiller à un maillage plus étroit pour l’utilisation combinée de ces transports publics (nœuds de correspondance, plateforme multimodale avec parkings de dissuasion).

7. Exiger un compte individuel de formation et de qualification au bénéfice des travailleurs dans les entreprises, en concertation avec les partenaires sociaux.

8. Proposer un modèle de développement durable fondé sur trois axes :

    – refonder une fiscalité de l’environnement

    – assurer une utilisation variée et raisonnée des sources d’énergie renouvelables en vue de la transition énergétique

    – investir massivement dans les économies d’énergie dans le bâti et les transports.

9. Proposer le modèle « KOBAN » de police de proximité pour assurer davantage de sécurité publique.

10. Elaborer un plan efficace permettant d’assurer une offre suffisante de médicaments, en tant qu’exigence de santé publique.

11. Consacrer le principe de laïcité politique dans la Constitution, pour permettre de manière indiscutable l’adoption de normes législatives et réglementaires assurant l’égalité et la non-discrimination.

Retrouvez la présentation des candidats ici

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Pénurie de médecins : Les partis francophones de la Vivaldi renient leurs promesses
INAMI Pénurie de médecins : Les partis francophones de la Vivaldi renient leurs promesses
Crise covid-19 : Il va falloir un langage plus clair à l’égard de la population
Fédéral Crise covid-19 : Il va falloir un langage plus clair à l'égard de la population
« Il faut sécuriser la Promenade verte pour une cohabitation harmonieuse des usagers »
région bruxelloise "Il faut sécuriser la Promenade verte pour une cohabitation harmonieuse des usagers"
François De Smet : « Les replis nationalistes ne résistent pas une fois que l’urgence est là »
interview François De Smet : "Les replis nationalistes ne résistent pas une fois que l'urgence est là"