ACTUALITÉS

Elections 2018
DéFI déposera plus de 70 listes en Wallonie
Le samedi 5 mai 2018

A l’approche du Grand congrès de DéFI Wallonie à Namur, le quotidien Le Soir a publié, ce samedi 5 mai, une interview d’Olivier Maingain, président de DéFI, sur l’implantation de DéFI en Wallonie.

 

DéFI est devenu incontournable dans le sud du pays, puisque le parti déposera pas moins de 72 listes en Wallonie pour les élections d’octobre 2018. Comme l’explique Olivier Maingain, “dans les grandes villes, nous nous présenterons sous notre propre nom : Charleroi, Liège, Namur, Mons, La Louvière et d’autres”. Dans chaque province, DéFI présentera une multitude de listes, le plus souvent composées de personnalités issues de la société civile, permettant un véritable renouveau politique en Wallonie.

 

L’intérêt des Wallons pour DéFI est en constante croissance, comme nous avons pu le voir grâce aux récents sondages. Mais, cela se voit aussi par la hausse importante des adhésions. “C’est dans le Hainaut qu’il y a le plus grand nombre de nouvelles adhésions. Il y a sans doute une classe moyenne qui s’affirme dans certaines communes et qui se retrouve dans notre message sur le libéralisme social et la laïcité”, explique le président de DéFI.

 

Et, pour ceux qui penseraient encore que DéFI est un parti uniquement bruxellois, le message d’Olivier Maingain est clair : “les gens ont compris que nous sommes un parti généraliste avec un projet de société. Nous avons aussi le soutien de ces nombreux Wallons qui comprennent très bien, vu le rapport de force en Belgique, qu’il faut garder une unité forte entre la Wallonie et Bruxelles”.

 

DéFI incarne désormais une alternative crédible en Wallonie, se distançant des errements des autres partis traditionnels, permettant la création d’un véritable lien de confiance entre les citoyens et les mandataires DéFI. “Nous avons plus de 50 ans de vie politique et où sont les affaires qui nous concerneraient ? Où sont les scandales ? Et cela, ça impressionne. 50 ans de vie politique à Bruxelles, et donnez-moi un scandale où nous serions impliqués, avec des mandataires poursuivis pénalement. Nous sommes un parti sans casseroles”, affirme Olivier Maingain.

 

Olivier Maingain a aussi pu présenter les grandes lignes du programme de DéFI pour les prochaines élections d’octobre.

 

DéFI propose un programme autour de la mise en place de la bonne gouvernance, illustrée par le décumul intégral, tout en proposant une réforme profonde des institutions locales. “Nous voulons supprimer les intercommunales et confier les missions de supracommunalité aux provinces. Je sais qu’elles ont mauvaise réputation. Mais nous préférerons une institution pour laquelle il y a une élection au suffrage universel que des structures obscures où l’on est désigné au deuxième ou troisième degré”.

 

Le président de DéFI est donc optimiste au suejt de l’avenir du parti en Wallonie. Il reste prudent, et s’attend à recueillir “entre 8 et 10% des voix”. “Si la dynamique prend au niveau communal, elle va susciter un intérêt amplifié pour les élections suivantes. Le succès appelle le succès”.

Retrouvez ici le programme communal 2018 et ici le programme provincial 2018. 

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Elections 2018 : DéFI Forest, une équipe fin prête !
Elections 2018 DéFI Forest, une équipe fin prête !
Suspension par le Conseil d’Etat des arrêtés d’Homans : Il est temps que le gouvernement flamand respecte les droits des francophones !
Suspension par le Conseil d’Etat des arrêtés d’Homans Il est temps que le gouvernement flamand respecte les droits des francophones !
Elections 2018 : DéFI Etterbeek présente sa liste
Elections 2018 DéFI Etterbeek présente sa liste
Elections 2018 : La liste DéFI pour Huy se complète
Elections 2018 La liste DéFI pour Huy se complète