ACTUALITÉS

Ecole obligatoire à 5 ans
DéFI vote “pour” mais ne souhaite pas s’arrêter là !
Le jeudi 14 mars 2019

Ce jeudi 14 mars, l’abaissement de l’obligation scolaire de 6 à 5 ans a été voté à l’unanimité en séance plénière de la Chambre. DéFI soutient cette avancée tout en regrettant qu’un consensus n’ait pas pu être trouvé sur un âge qui aurait accentué les effets positifs d’une scolarisation précoce, à savoir 3 ans. Il est regrettable que le chemin emprunté par la France ne l’ait pas été en Belgique.

Pour rappel, DéFI a déposé, il y a de cela quelques semaines, une proposition de loi à la Chambre visant à abaisser l’âge de l’obligation scolaire de 6 à 3 ans. En effet, la scolarisation des enfants avant l’école primaire obligatoire présente de nombreuses retombées positives aussi bien aux niveaux cognitif et du langage qu’aux niveaux social et sociétal ! Les autres partis n’ont cependant pas soutenu cette initiative.

Aujourd’hui, le dossier avance, mais pas assez vite selon DéFI. “J’ose espérer que cet abaissement à 5 ans ne constitue qu’une étape d’un processus qui vise, à long terme, à rendre obligatoires les trois années de l’enseignement maternel”, déclare la députée Véronique Caprasse. DéFI continuera à se battre pour optimaliser l’apprentissage de nos enfants  !

Plus d’infos sur la position de DéFI ici

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
Olivier Maingain : « DéFI est disponible pour assurer la stabilité des institutions »
Grand entretien Olivier Maingain : "DéFI est disponible pour assurer la stabilité des institutions"
Amaury Alexandre & Patrick Pynnaert s’engagent pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes
Namur Amaury Alexandre & Patrick Pynnaert s'engagent pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes
Pour DéFI, il est inacceptable que le survol de Bruxelles soit bien plus intense que ne l’affirme la Flandre
Région bruxelloise Pour DéFI, il est inacceptable que le survol de Bruxelles soit bien plus intense que ne l'affirme la Flandre
« Ramener les enfants avec leur mère, la seule solution à la fois humanitaire et sécuritaire »
Syrie "Ramener les enfants avec leur mère, la seule solution à la fois humanitaire et sécuritaire"