ACTUALITÉS

chemins de fer
Douze lignes menacées en Wallonie pour une seule en Flandre : une bombe communautaire, selon DėFI
Le lundi 29 juillet 2019

Infrabel menace de fermer ou de ramener à une seule voie 13 petites lignes, dont 12 en Wallonie, si sa dotation pour investissements n’est pas revue à la hausse.  « Une bombe communautaire », selon le vice-président exécutif de DéFI, Jonathan Martin, également président de DéFI Wallonie. Pour lui, les choix envisagés par Infrabel relèvent de la pure provocation. « Alors que la Wallonie accuse déjà un terrible retard en matière d’investissements ferroviaires, Infrabel semble bien décidé à la faire retourner à l’âge de pierre. Comme si la clé de répartition 60/40, d’application pour les investissements, n’était pas déjà suffisamment injuste, Infrabel en invente une nouvelle pour les économies : 92/8. Dans ce scénario-chantage, 92 % des sacrifices seraient ainsi supportés par la Wallonie. C’est tout bonnement inacceptable ! Si le réseau wallon est dans un tel état de délabrement, une situation qui offre d’ailleurs l’opportunité à Infrabel de s’attaquer prioritairement à lui, c’est justement parce que les investissements sont déséquilibrés depuis trop longtemps. Et plutôt que de tirer les enseignements de l’audit qu’il a commandé, et qui pointe justement le caractère désuet de la clé, le gestionnaire du réseau prend une toute autre direction en creusant davantage encore le fossé. Sans doute une erreur d’aiguillage », explique-t-il.

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Mobilité Pouvoirs locaux Santé Social Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
« Il y a plus de contrôles dans une piscine que dans un centre commercial ! »
Fleurus "Il y a plus de contrôles dans une piscine que dans un centre commercial !"
« La biodiversité a souffert de ces travaux qui auraient pu être reportés en dehors de la période de nidification des oiseaux »
Pepinster "La biodiversité a souffert de ces travaux qui auraient pu être reportés en dehors de la période de nidification des oiseaux"
DéFI demande l’ouverture partielle du domaine de Val-Duchesse
auderghem DéFI demande l'ouverture partielle du domaine de Val-Duchesse
Une carte virtuelle 3D pour découvrir Seneffe
Hainaut Une carte virtuelle 3D pour découvrir Seneffe