ACTUALITÉS

Disparition de fonds libyens
Olivier Maingain demande toute la transparence au ministre Reynders
Le jeudi 8 mars 2018

Après la chute du régime de Mouammar Kadhafi, le Conseil de sécurité de l’ONU a gelé depuis mars 2011 en Belgique de nombreux fonds libyens. Placés chez Euroclear Bank, ils représentaient 16,2 milliards d’euros. 

 

Toutefois, il semblerait qu’une partie de ces fonds ait mystérieusement disparu, avec plus de 10 milliards d’euros complètement volatilisés.  

Olivier Maingain, président de DéFI, s’est donc saisi de cette problématique, en interrogeant ce jeudi 8 mars en séance plénière de la Chambre le ministre MR des Affaires étrangères, Didier Reynders, afin de faire toute la lumière sur cette affaire et d’éviter à la Belgique de subir un nouveau scandale sur la scène internationale.

En mettant en avant le paragraphe 17 de la Résolution des Nations Unies, où les Etats s’engagent “à faire preuve de vigilance (…) et à prendre dûment en considération le recours aux mécanismes financiers internationaux servant à promouvoir la transparence et à empêcher les détournements de fonds, compte tenu des difficultés que connaissent encore les autorités libyennes”, le président de DéFI met en exergue l’importance de la lutte contre les détournements de fonds dans ce cas.

Même si le ministre Reynders déclare que cette prérogative n’est pas celle de son ministère, et qu’elle appartiendrait au Service public fédéral Finances, il refuse tout de même de répondre aux questions. En effet, Olivier Maingain n’a reçu aucune réponse lorsqu’il a demandé “quel était le montant bloqué en 2011 ? Et, à combien s’élève le montant existant aujourd’hui ?”.

Olivier Maingain s’engage à continuer d’interroger le Ministre, afin de faire toute la lumière sur cette affaire, pour éviter que la réputation internationale de la Belgique soit, à nouveau, entachée.

Thématiques populaires
Culture Discrimination Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé
AUTRES ACTUALITÉS
Bruxelles : La fracture d’adhésion, principale cause de la fracture numérique
Bruxelles La fracture d’adhésion, principale cause de la fracture numérique
Politique : Olivier Maingain était l’invité de Bel-RTL
Politique Olivier Maingain était l'invité de Bel-RTL
Carrefour : Didier Gosuin approuvera le plan de restructuration
Carrefour Didier Gosuin approuvera le plan de restructuration
Roux : DéFI Charleroi dit non à l’implantation de CEYLAN-TECHNICS
Roux DéFI Charleroi dit non à l’implantation de CEYLAN-TECHNICS