ACTUALITÉS

Schaerbeek
Deux écoles à pédagogie active dans le quartier Josaphat
Le vendredi 13 septembre 2019

Il faudra attendre encore un peu mais, deux nouvelles écoles à pédagogie active vont voir le jour dans le quartier de la gare Josaphat à Schaerbeek. Dans un article de La Capitale, Michel De Herde, échevin de l’Enseignement francophone, explique le projet : « l’ancienne gare de formation Josaphat va être urbanisée et, à terme, 3.200 personnes vont y habiter à partir de 2023. La Société d’Aménagement Urbain est venue vers nous pour nous dire qu’il fallait y mettre une crèche et une école fondamentale. Donc, on a dit oui. Une école maternelle et primaire à pédagogie active d’environ 500 élèves ouvrira ses portes à la rentrée 2023. Mais ce n’est pas tout, il y aura aussi des logements sociaux et c’est très intéressant. On pense que la pédagogie active peut s’adresser à tous les enfants, pas seulement « aux gosses de riches ou aux classes moyennes » comme peuvent parfois le laisser entendre ses détracteurs« .

Schaerbeek accueillera aussi une nouvelle école secondaire a pédagogie active pour 2024. Dotée d’environ 600 places, l’Athénée Olympe de Gouges, du nom d’une femme de lettres française considérée comme une pionnière du féminisme permettra de réduire les listes d’attentes pour d’autres établissement : « Schaerbeek est une zone en tension démographique pour l’enseignement secondaire. Les listes d’attentes sont kilométriques. Donc cette nouvelle école est l’endroit idéal pour soulager tous ces établissements.« 

Thématiques populaires
Culture Droits humains Droits linguistiques Economie Education Emploi Enseignement Enseignement supérieur Environnement Fédération Wallonie-Bruxelles Gouvernance Logement Mobilité Santé Élections 2019
AUTRES ACTUALITÉS
10 ans du Centre Malou : « Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent »
Woluwe-Saint-Lambert 10 ans du Centre Malou : "Les seniors peuvent participer à autant d’activités qu’ils souhaitent"
Alain Kestemont : « Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone »
Communales, un an après : Anderlecht Alain Kestemont : "Nous allons mettre en place un parrainage de jeunes en difficultés par des policiers de notre zone"
Patrick Pynnaert : « On ne respecte pas la mémoire »
Fort de Cognelée Patrick Pynnaert : "On ne respecte pas la mémoire"
Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier
Présidence de DéFI Le Conseil Général a officiellement arrêté un calendrier